IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mark Zuckerberg déclare que les politiques d'Apple ne sont pas « soutenables »,
Musk a déclaré qu'il construirait son propre smartphone si Apple retirait Twitter de sa boutique d'applications

Le , par Bruno

3PARTAGES

6  0 
S'exprimant lors du sommet DealBook du New York Times mercredi, Mark Zuckerberg a eu des mots durs à l'égard d'Apple, l'entreprise américaine la plus précieuse, et de la manière dont le fabricant de l'iPhone exerce un contrôle sur son App Store. « Apple s'est en quelque sorte distingué comme étant la seule entreprise qui essaie de contrôler unilatéralement les applications qui se retrouvent sur un appareil », a déclaré Zuckerberg. « Je ne pense pas que ce soit une position soutenables ou bonne à prendre », a-t-il déclaré.

En comparaison, le PDG a été bien plus gentil à l’égard de Google. Zuckerberg a souligné la façon dont Android permet aux applications d'être "sideloadées" sur la plateforme, même si Google a certainement pris des mesures pour rendre ce processus un peu plus difficile que par le passé.


Google a toujours fait en sorte qu'il soit possible d'effectuer des chargements secondaires, de disposer d'autres magasins d'applications et de travailler directement avec les fabricants de téléphones. « C'est également notre engagement dans la manière dont nous avons construit notre VR et ce que nous prévoyons de faire avec nos casques AR. »

Le PDG de Meta s'est également exprimé au sujet d'Elon Musk, qui s'en est pris très publiquement à Apple et à sa politique en matière d'App Store en début de semaine. Zuckerberg a déclaré que son approche de la lutte contre les méthodes d’Apple était « intéressante ».

Musk menace de faire la guerre à Apple

Elon Musk a lancé lundi une série de tweets à l'encontre d'Apple, qui aurait menacé de « retirer Twitter de son App Store ». Les tweets font partie d'un récit plus large que Musk essaie de peindre, selon lequel Apple est un monopole et utilise son pouvoir pour censurer les voix et facturer « une taxe secrète de 30 % » sur les transactions dans son App Store.

Elon Musk a accusé Apple de menacer de vouloir bloquer Twitter de sa boutique d'applications sans dire pourquoi, dans une série de tweets lundi qui indiquaient également que le fabricant d'iPhone avait cessé de faire de la publicité sur la plateforme de médias sociaux. Le PDG milliardaire de Twitter et Tesla a déclaré qu'Apple faisait pression sur Twitter en raison de ses exigences en matière de modération du contenu. Cette action, qui n'a pas été confirmée par Apple, ne serait pas inhabituelle, car la société applique régulièrement ses règles et a déjà retiré des applications telles que Gab et Parler.

Elon Musk affirme qu'Apple a menacé de "retenir" Twitter de l'App Store iOS pour des raisons inconnues. La nouvelle fait suite à un tweet dans lequel Musk affirmait qu'Apple avait « pour la plupart cessé de faire de la publicité » sur la plateforme et à un sondage demandant si Apple devait « publier toutes les mesures de censure qu'elle a prises et qui affectent ses clients ». Si la déclaration de Musk est exacte, "retenir" pourrait signifier le rejet temporaire d'une mise à jour de l'application Twitter ou impliquer une menace plus sérieuse d'expulser Twitter de l'App Store iOS, un résultat potentiel dévastateur pour Twitter.

Alors que Musk tente de susciter l'engagement sur Twitter et de tenir ses promesses de liberer la parole sur la plateforme, il a montré qu'il n'avait pas peur de se mettre à dos deux de ses plus importants partenaires commerciaux : les magasins d'applications qui distribuent Twitter et les annonceurs qui le financent. Plus de la moitié des utilisateurs de smartphones aux États-Unis utilisent des appareils Apple.

  • La grande majorité des revenus de Twitter provient de la publicité ;
  • selon les nouvelles données de MediaRadar, une société d'intelligence publicitaire, Apple a dépensé près de 40 millions de dollars en publicités sur Twitter cette année ;
  • dans une autre série de tweets, Musk a dénoncé le fait qu'Apple prélève 30 % des transactions effectuées dans son App Store - un accord de longue date qui a parfois soulevé des objections de la part d'autres entreprises technologiques et qui a fait l'objet d'un important procès entre Apple et Epic Games.

Les politiques de paiement liées d'Apple suscitent depuis longtemps des plaintes

Les politiques de paiement liées à l'App Store d'Apple suscitent depuis longtemps des plaintes de la part des développeurs d'applications pour iPhone et Mac. Comme dit précédemment, ces politiques obligent les développeurs à utiliser son système de paiement, qui prélève une commission de 15 à 30 %. La société est en conflit avec Epic Games, le créateur du jeu populaire Fortnite, qui a essayé d'éviter les 30 % de frais de commission en lançant son propre système de paiement in-app, ce qui a conduit Apple à bannir Fortnite de son store.

Epic a noté que lorsqu'il a donné aux utilisateurs de son application Fortnite le choix de la façon dont ils pouvaient faire des achats, Apple a riposté en supprimant Fortnite de son App Store. Puis, quand Epic a poursuivi Apple pour s’attaquer à son abus supposé de position dominante sur les magasins d'applications et les paiements intégrés, Apple a riposté avec férocité. En effet, Apple a supprimé le compte des développeurs Epic Games, privant ainsi les utilisateurs sur iOS et macOS des téléchargements du jeu Epic Games et de recevoir des mises à jour.

Facebook tire une grande partie de son chiffre d’affaires de la publicité, un marché de plusieurs milliards de dollars par an. Il est alors primordial pour cette grande enseigne de s’assurer de la bonne santé de cette activité. La sortie de Zuckerberg intervient alors que Meta lutte pour maintenir le même niveau de croissance fulgurante qu'elle a connu au cours de la dernière décennie.

L'entreprise, qui a annoncé d'importants licenciements au début du mois, a du mal à augmenter ses revenus publicitaires dans un contexte de ralentissement économique général. L'action de la société s'est effondrée, les investisseurs étant frustrés par le fait que les investissements de Meta dans le métavers sont devenus trop coûteux.

« J'ai tendance à penser que je ne veux pas qu'une personne ou une entreprise prenne ces décisions, c'est pourquoi nous avons été les premiers à mettre en place ce conseil de surveillance pour nos décisions en matière de contenu, a déclaré Zuckerberg. Les gens ont un véhicule auquel ils peuvent faire appel en dehors de nous ».

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Au vu des multiples reproches effectuées contre Meta ou Facebook, la déclaration de Mark Zuckerberg au sujet d'Apple a-elle du sens ?

Voir aussi :

Apple fait appel dans le procès contre Epic Games, malgré ce que l'éditeur a appelé une « victoire retentissante », retardant potentiellement les modifications de l'App Store sur des années

Apple s'oppose aux liens vers des systèmes de paiement tiers avant l'audience d'Epic Games, piétinant ainsi une ordonnance de la juge chargée de l'affaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 7:24
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le développement d'un langage de programmation influe l'opinion dans un tel débat. Certes Apple a créé des langages, afin de répondre aux besoins de développement d'applications pour leurs plateformes. Mais je ne pense pas que cela ait un lien avec la disponibilité d'un store ou non.
De plus, j'ai du mal à voir cette histoire d'API, car au final, les API sont aussi développées pour l'Epic Game Store et Steam et tous les autres. D'ailleurs, Steam non plus n'a pas créé de langage.
Et autre point : si, Epic a créé un langage (peut être même plusieurs, je n'arrive plus à me rappeler du temps de l'UDK), pour l'Unreal Engine dédié pour Fortnite (https://store.epicgames.com/en-US/p/fortnite--uefn). Cela s'appelle Verse. Mais, rien à voir avec la store .

Mais surtout et pour finir, en temps que développeur ou utilisateur final, n'est t-il pas avantageux que les prélèvements soient diminués. Pour les développeurs, cela veut dire que le retour sur investissement (ou autrement dit, l'argent réellement perçu d'une vente) est plus grand. C'est bien, non ? Pour les utilisateurs finaux, cela pourrait être un prix plus bas (même si pour cette partie, j'y crois moins ). Ou alors, il y a un aspect que je ne comprends pas.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 8:46
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.
Tout d'abord ça n'est pas parce que d'autre le font que ce que fait Apple est correct.
De plus la situation est moins grave dans les cas de Sony et Nintendo car limité a de machines mono-usage et pas vraiment problématique dans les cas de Microsoft et Steam car il n'y a pas obligation de passer par leurs boutique.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Parce que ce n'est pas leur part. Il ne sont pas producteurs, juste distributeurs.
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
On paye déjà pour acheter l'iPhone avec son OS et toutes les API qui vont avec.
Quand on achète une App on est censé payer l'application pas l'iPhone et son logiciel.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
C’est comme pour l’électricité, c’est EDF qui la produit et la transporte et la Commission Européenne impose à EDF de vendre son électricité à des sociétés qui ne produisent rien qui la revendent en faisant d’énormes marges au détriment des anciens clients de EDF.
La situation est difficilement comparable, voire plutôt inverse. Actuellement, c'est Apple qui prend sa marge sur un logiciel qu'il n'a pas produit.
4  0 
Avatar de archqt
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/05/2024 à 13:31
  • Sauf que le google store laisse aussi passer de fausses applications donc la sécurité n'est pas 100% non plus,
  • Qu'ils prennent sans rien faire 30% du prix, voire même des sommes qui seront payées une fois l'application installée. Pourquoi pas pour la diffusion à condition que je puisse aussi faire installer mon application ailleurs


Les 30% ne me gêne pas si j'ai la possibilité de fournir mon application ailleurs, directement sur mon site.

Pour ce qui est de la concurrence ils font quand même tout pour tuer les concurrents, voire même du "dumping" sur les prix pour asphyxier les concurrents.
4  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 15:04
La question c'est, combien de fric c'est fait Apple sur le dos des dits développeurs pendant ce temps ?

Parce que bon, si la justice dit 1M d'amende vs 50M de benef, c'est plutôt le message de "bon ça suffit pour cette arnaque, passer à la suivante". C'est en tout cas l'impression que ça me donne.
3  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/04/2023 à 10:59
Yep, encore une fois la justice montre qu'elle porte mal son nom. Il n'y a rien de "Juste" dans ce jugement, la seule chose qui est conclue c'est que les abus d'apple sont légaux.

On devrait appeler ça "Ministère de la Légalité", ce serait bien plus précis et supprimerait les faux espoirs.
3  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/06/2023 à 18:19
excellente nouvelle.
le procès d'epic a franchement fais de gros dégâts dans les monopoles d'Apple.

Bientôt en Europe on pourra installer des applications sans store et utiliser des stores alternatifs.

Ca veut dire des navigateurs web avec un vrai moteur et pas la daube de webkit d'apple, on aura un vrai firefox.
ca veut dire la possibilité d'y installer des émulateurs, aujourd’hui impossible d'y installer un simple émulateur msdos dans le store d'apple.

les concurrents comme MS pourront enfin proposer une application Xcloud sur l'iphone,et les prix de spotify, netflix ou autres devrait être identique aux autres plateforme.

Je suis sous android donc je m'en fou j'ai déja tous ca mais c'est tres bien qu'on arrête enfin cette mafia des stores, ca devenait un vrai cancer et j'espere qu'a terme ce sera porté sur d'autres composants comme les consoles de juex, les smartwatch...etc.
bref tous store imposé devrait être interdit et chacun devrait pour y installer ce qu'il souhaite quand il le souhaite.
4  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/01/2024 à 9:36
C'est pourtant très simple à comprendre :
  1. Apple est content car il gagne plein d'argent avec ses commission sur les Apps et les paiements.
  2. Les vendeurs d'application ne sont pas contents.
  3. Les vendeurs réclament à la justice de pouvoir faire des paiements externe pour échapper à la taxe Apple.
  4. La justice oblige Apple à accepter les paiements externes, mais ne précise pas suffisamment les modalités.
  5. Apple lâche donc le strict minimum pour répondre à la justice : les paiements externes sont autorisés mais quand même taxés.
  6. Apple est toujours content.
  7. Les vendeurs d'application ne sont toujours pas contents.
3  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 09/03/2024 à 20:13
Epic est sur le point de gagner contre Apple.
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 07/04/2024 à 20:02
Et finalement, il semble qu'aux USA ils se sont aussi réveillé sur le cas Apple :


Document original : https://www.justice.gov/opa/speech/a...e-monopolizing

Il y est décrit que Apple est en situation de monopole et à tout fait pour se maintenir dans cette position et ce, en utilisant notamment des artifices et non à rendre son produit meilleur. Je citerai notamment :
  • des restrictions dans les contrats et des taxes restreignant les fonctionnalités pouvant être offertes par Apple ;
  • la dégradation de l’interopérabilité avec d'autres produits, ou même la dégradation des fonctionnalités de l'application de messagerie lorsque le message provient d'un appareil/application concurrent.


Cette position est décriée comme ayant les impacts suivants:
  • For consumers, that has meant fewer choices; higher prices and fees; lower quality smartphones, apps, and accessories; and less innovation from Apple and its competitors.
  • For developers, that has meant being forced to play by rules that insulate Apple from competition.

Soit : les consommateurs ont moins de liberté et paient plus chers. Les développeurs sont contraints à se plier aux règles permettant à Apple de garder sa position de monopole.
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/04/2024 à 8:36
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Parce ce qu'Apple a conçu son iPhone pour ne pouvoir installer une application que par l'AppleStore. C'est la seule façon de pouvoir installer une application Sur IOS.
Sauf que là on est en plein raisonnement circulaire. Le fait que l'écosystème soit verrouillé est justement la base du problème.
3  0