IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des utilisateurs de Beeper affirment qu'Apple empêche désormais leurs Mac d'utiliser iMessage,
Certains auraient été retirés du réseau iMessage après avoir été signalés pour spam

Le , par Mathis Lucas

1PARTAGES

4  0 
Le bras de fer opposant Apple à Beeper n'est pas encore terminé, semble-t-il, même si Beeper Mini, l'application iMessage pour Android, a été retirée du Play Store la semaine dernière. Certains clients d'Apple qui utilisaient les applications de Beeper ont commencé à signaler que l'application iMessage ne fonctionne plus sur leur Mac. Il semblerait qu'Apple a pris cette mesure pour empêcher les applications de Beeper de fonctionner correctement, mais pénalise en fin de compte ses propres clients pour avoir osé essayer une solution non Apple pour accéder à iMessage. Rien ne permet de le confirmer pour l'instant, mais l'entreprise fait l'objet de vives critiques sur la toile.

Beeper Mini a fait ses débuts en décembre et l'éditeur, le développeur d'applications de messagerie Beeper, a déclaré à l'époque avoir rétro-ingéniéré iMessage dans le but de permettre aux utilisateurs d'Android d'envoyer des messages à bulles bleues aux utilisateurs d'iPhone. Autrement dit, Beeper Mini permettait aux utilisateurs de smartphones Android d'envoyer et de recevoir des chats iMessage chiffrés de bout en bout pour seulement 1,99 dollar par mois. Beeper avait assuré que Beeper Mini se connectait directement aux serveurs d'Apple, permettant ainsi aux utilisateurs d'éviter les serveurs intermédiaires qui constituent une menace pour la vie privée.

Mais Apple a rapidement bloqué Beeper Mini et a depuis continué à bloquer les efforts de Beeper pour la faire fonctionner. Dernièrement, Beeper a publié une dernière version de Beeper Mini qui nécessite un Mac pour fonctionner, mais Apple semble s'être aussi attaqué à cette solution. De nombreux utilisateurs de Beeper ont signalé avoir rencontré des problèmes avec leurs Mac, qui semblent être interdits d'accès à iMessage. Que ce soit via l'application Beeper ou l'application iMessage d'Apple, ils ne peuvent tout simplement pas accéder au service. Il s'agit apparemment d'une décision intentionnelle de la part d'Apple, mais il est difficile d'en être certain.


D'après les récits partagés par certains utilisateurs sur Reddit et Discord, lorsqu'ils ont contacté l'assistance technique d'Apple, le personnel leur a notifié que leurs Mac ont été signalés pour spam ou pour avoir envoyé trop de messages. De nombreux utilisateurs de Beeper ont alors conclu que c'est ainsi qu'Apple les signale pour qu'ils soient retirés du réseau iMessage. (Il existe plusieurs rapports sur ce qui se passe, mais aucun ne semble être exactement le même. Dans certains cas, les utilisateurs de Beeper rencontrent simplement des problèmes pour garder iMessage connecté à l'application, tandis que d'autres rapportent qu’iMessage ne fonctionne plus.)

Les commentaires révèlent que la théorie la plus répandue parmi les utilisateurs est qu'Apple bloque les identifiants matériels utilisés par ces Mac. Beeper Mini utilise ces données pour enregistrer l'application dans iMessage. Après le lacement de Beeper Mini, Apple avait affirmé que la méthode d'ingénierie inverse utilisée par l'application pour accéder à iMessage comporte plusieurs risques importants pour la sécurité et la vie privée des utilisateurs. Beeper, quant à lui, espérait que sa dernière méthode d'accès à iMessage serait une méthode qu'Apple pourrait tolérer. Beeper Mini a également été récemment retiré du Play Store à la suite de cette débâcle.

Les représailles lancées par Apple contre Beeper Mini ont rapidement attiré l'attention des législateurs. Cela a conduit un groupe bipartisan de législateurs à exhorter le ministère américain de la Justice à enquêter sur "le traitement anticoncurrentiel potentiel" de l'application Beeper Mini par Apple. La nouvelle concernant l'interdiction des Mac fait l'objet d'un débat intense sur les forums en ligne. Selon certains critiques, les représailles contre les utilisateurs de Mac sont justifiées, car ils ont violé les conditions d'utilisation d'Apple, tandis que d'autres affirment que l'interopérabilité d'iMessage devrait être gérée par une réglementation au niveau fédéral.

Un troisième groupe de critiques affirment qu'Apple exerce un monopole sur l'écosystème iOS et nuit à l'innovation. Les efforts entrepris par Apple ont poussé Beeper à jeter l'éponge fin décembre. Le développeur a publié en open source le code source de la dernière version de son logiciel et a déclaré qu'il ne réagira plus si la firme de Cupertino bloque cette dernière. Beeper a déclaré qu'il n'est simplement pas en mesure de "gagner un jeu du chat et de la souris contre la plus grande entreprise du monde". Il ne tentera plus d'apporter iMessage et a déclaré qu'elle se concentrera sur le développement de la meilleure application de chat au monde.

[tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">With our latest software release, we believe we’ve created something that Apple can tolerate existing. We do not have any current plans to respond if this solution is knocked offline. The iMessage connection software that powers Beeper Mini is now 100% open source. Anyone who…</p>&mdash; Beeper (@onbeeper) <a href="https://twitter.com/onbeeper/status/1737867650393313366?ref_src=twsrc%5Etfw">December 21, 2023</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>[/tweet]

« Chaque fois que Beeper Mini tombe en panne ou qu'il n'est pas fiable en raison d'une interférence d'Apple, la crédibilité de Beeper en prend un coup. C'est insoutenable. Même si nous voulons nous battre pour ce que nous croyons être un produit fantastique qui devrait vraiment exister, la vérité est que nous ne pouvons pas gagner un jeu du chat et de la souris avec la plus grande entreprise de la planète. Avec la dernière version de l'application, nous pensons avoir créé quelque chose qu'Apple peut tolérer. Nous ne prévoyons pas de réagir si cette solution est mise hors ligne », explique Beeper dans un billet de blogue publié sur son site Web.

Malgré cela, Beeper a déclaré à l'époque qu'Apple n'avait encore pas tout à fait gagné la bataille. Selon lui, Apple a de plus en plus de mal à justifier son acharnement contre Beeper Mini et pourrait être amené à rendre des comptes à rendre aux régulateurs. Selon certains critiques, la réponse d'Apple révèle que l'entreprise craignait le succès potentiel de Beeper Mini. « Les actions d'Apple visant à bloquer Beeper Mini semblent de plus en plus difficiles à défendre. La seule raison potentielle qui leur reste est qu'ils pourraient gagner moins d'argent en vendant des iPhone si iMessage était disponible sur Android », avait écrit Beeper dans son billet de blogue.

Par ailleurs, après des années de refus, Apple a annoncé en novembre qu'il va ouvrir iMessage (en raison de la loi européenne sur les marchés numériques) afin qu'il fonctionne avec le protocole RCS. L'on peut espérer que cela permettra d'offrir une expérience de messagerie plus moderne et plus sûre lors de l'envoi de SMS entre un iPhone et un téléphone Android, et de s'éloigner des normes SMS et MMS vieillissantes. Cependant, les bulles vertes continueront à persister même s'il n'y a que peu (ou pas) de différences fonctionnelles. Selon les analystes, Apple ne lancera probablement jamais iMessage sur le système d'exploitation mobile de Google.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des plaintes des utilisateurs de Beeper ?
Apple a-t-il le droit de bloquer l'utilisation d'iMessage sur les Mac pour ces utilisateurs ?
L'utilisation des applications Beeper constitue-t-elle une violation des conditions d'utilisation d'Apple ?

Voir aussi

Beeper affirme avoir rétro-ingéniéré iMessage afin d'apporter des textes à bulles bleues aux utilisateurs d'Android, mais l'approche suscite toujours des préoccupations liées à la vie privée

La bataille qui oppose Apple à Beeper s'intensifie avec un groupe de sénateurs qui demandent au Département de la justice US d'investiguer sur le présumé comportement anti compétitif d'Apple

Le logiciel de connexion à iMessage développé par Beeper est en libre accès. Que se passera-t-il ensuite ? Beeper met fin au support du logiciel et ne réagira pas si Apple bloque la dernière version

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !