IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple met fin au compte développeur d'Epic Games, qualifiant la société de « menace » pour iOS.
Epic crie aux représailles suite aux critiques publiques de son PDG sur sa mise en conformité au DMA

Le , par Stéphane le calme

13PARTAGES

10  0 
Apple a annoncé avoir mis fin au compte développeur d’Epic Games, l’éditeur du jeu populaire Fortnite, l’accusant de violer les règles de l’App Store et de porter atteinte à l’écosystème iOS. Cette décision intervient alors qu’Epic Games avait demandé à bénéficier d’une consultation prévue par la nouvelle loi européenne sur les marchés numériques (DMA), qui vise à limiter le pouvoir des géants du numérique. Epic Games a réagi en dénonçant une « violation grave du DMA » et une volonté d’Apple d’empêcher « toute concurrence réelle sur les appareils iOS ». L’éditeur de jeux a également affirmé que la firme à la pomme se vengeait de ses critiques et de ses actions en justice contre ses pratiques anticoncurrentielles et illégales.

Les projets d’Epic de lancer sa propre boutique d’applications tierce sur iOS dans l’UE pourraient être en difficulté après qu’Apple ait résilié le compte développeur qu’il prévoyait d’utiliser.

En effet, la saga Apple-Epic a pris un nouveau tournant : le développeur du jeu Fortnite, Epic Games, a annoncé qu'Apple avait résilié son compte développeur. Il s’agit d’un revirement par rapport à l’approbation antérieure du compte d’Epic le mois dernier, qui, selon Epic, lui permettrait de ramener Fortnite sur les appareils iOS dans l’UE par le biais de la nouvelle loi Digital Markets Act (DMA). Mais Epic affirme maintenant que les avocats d'Apple lui ont envoyé une lettre l'informant de la résiliation de son compte Epic Games Suède AB – une décision qu'Epic qualifie de « grave violation du DMA » et une indication qu'Apple n'a pas l'intention de « permettre une véritable concurrence sur les appareils iOS ».

« En mettant fin au compte développeur d’Epic, Apple élimine l’un des plus grands concurrents potentiels de l’App Store d’Apple. Ils sapent notre capacité à être un concurrent viable et montrent aux autres développeurs ce qui se passe lorsque vous essayez de concurrencer Apple ou que vous critiquez leurs pratiques déloyales », écrit Epic sur le blog de son entreprise, où il a également publié des copies de sa correspondance avec Apple.

Le développeur du jeu allègue que l’une des raisons avancées par Apple pour soutenir sa décision était la critique d’Epic à l’égard des règles DMA proposées par Apple, y compris ce message sur X (anciennement Twitter) du PDG d’Epic Games, Tim Sweeney.

Bien sûr, Epic a été une épine dans le pied d’Apple, après avoir porté plainte en justice pour des raisons antitrust et fait pression en faveur de réglementations sur plusieurs marchés afin de réprimer le pouvoir et l’influence d’Apple sur l’économie des applications. En conséquence, Apple préférerait en finir avec Epic, semble-t-il. Selon Epic, Apple aurait déclaré à l’entreprise qu’il s’agissait d’une « menace pour leur écosystème ».


Epic ne peut pas faire concurrence à l'App Store, mais son PDG prévoit de revenir sur iOS en passant par une boutique tierce d'applications

Alors que la résiliation par Apple du compte développeur a un impact sur les projets d'Epic de lancer sa propre boutique d'applications sur iOS, le PDG d'Epic, Tim Sweeney, a suggéré lors d'un briefing qu'Epic pourrait toujours ramener Fortnite sur iOS via la boutique d'applications tierce d'une autre société dans l'Union européenne.

L’échange fait suite à l’annonce par Apple de son intention d’autoriser les magasins d’applications tiers sur iOS dans l’UE à la suite de la nouvelle réglementation du bloc relative aux marchés numériques, qui entre en vigueur cette semaine. Epic a rapidement annoncé son intention de lancer une boutique de jeux sur iOS à la suite des changements et de relancer Fortnite sur la plate-forme après sa suppression en 2020. Il a annoncé avoir obtenu un compte de développeur pour Epic Games Suède le 16 février, annulant une interdiction mise en œuvre par Apple. parallèlement à la suppression de Fortnite.

Depuis qu'Apple a annoncé ses plans de mise en conformité avec le DMA en janvier, de nombreux développeurs tiers se sont plaints des conditions strictes imposées par Apple aux entreprises qui souhaitent créer des App Stores alternatifs sur les appareils iOS. Epic Games a fait partie de ces plaignants publics, et son PDG Tim Sweeney a publiquement qualifié les politiques d'Apple de « nouvel exemple sournois de conformité malveillante ».

Epic a déclaré qu'Apple avait rejeté sa demande de consultation DMA qui aurait pu aider à rationaliser ses projets de retour sur iOS. Malgré cela, en février, Epic a signalé sa volonté de franchir les étapes d'Apple, en utilisant un compte de développeur nouvellement approuvé pour Epic Games Sweden AB comme moyen de « commencer bientôt à développer Epic Games Store sur iOS » avant un lancement prévu en 2024.

Mais Apple a déclaré que l'accès d'Epic Games Suède à un compte de développeur était accordé via un accord de « clic » qui n'avait pas été évalué par la direction d'Apple. Maintenant que la direction d'Apple est au courant de cette approbation, la société affirme avoir résilié cet accord en suivant la même logique qui a conduit la société à refuser une demande d'Epic en 2021 de réintégration dans le programme pour développeurs iOS.

Apple a cité « la violation flagrante par Epic de ses obligations contractuelles envers Apple » dans le passé, qui « a conduit les tribunaux à déterminer qu'Apple a le droit de mettre fin à « tout ou partie des filiales, sociétés affiliées et/ou autres entités en propriété exclusive d'Epic Games sous Contrôle d'Epic Games à tout moment et à la seule discrétion d'Apple. À la lumière du comportement passé et actuel d’Epic, Apple a choisi d’exercer ce droit. »

En mettant fin à son compte de développeur suédois, Epic affirme qu'Apple « élimine l'un des plus grands concurrents potentiels de l'App Store d'Apple. Ils sapent notre capacité à être un concurrent viable et montrent aux autres développeurs ce qui se passe lorsque vous essayez de rivaliser avec Apple ou critiquent leurs pratiques déloyales.

Epic Games dénonce une atteinte à la concurrence et à l’innovation

Epic fait valoir que la décision d'Apple ici était basée au moins en partie sur le fait qu'Epic « critiquait publiquement son projet de plan de conformité DMA ». Pour soutenir cela, Epic a partagé une copie d'une lettre du 2 mars des avocats de Weil, Gotshal & Manges LLP, qui indique clairement que « compte tenu de la conduite passée et actuelle d'Epic, Apple ne peut pas permettre à Epic Games Suède AB de faire partie de son écosystème ».

Cette lettre cite directement un tweet de Sweeney dans lequel il attaque « les contradictions entre les principes déclarés [d'Apple] et les conséquences prévues et réelles de leurs politiques actuelles… » ainsi qu'une « litanie non précisée d'attaques publiques contre les politiques d'Apple, son plan de conformité, et le modèle économique ».

« Apple riposte contre Epic pour avoir dénoncé les pratiques déloyales et illégales d'Apple, tout comme ils l'ont fait à maintes reprises envers d'autres développeurs », a déclaré Epic dans son communiqué.

Mais Sweeney a également partagé un e-mail du 23 février du dirigeant d'Apple, Phil Schiller, dans lequel les critiques publiques de Sweeney sont citées comme un signe d'avertissement potentiel de la mauvaise foi d'Epic.

« Vos critiques colorées de notre plan de conformité DMA, associées à la pratique passée d'Epic consistant à violer intentionnellement les dispositions contractuelles avec lesquelles il n'est pas d'accord, suggèrent fortement qu'Epic Suède n'a pas l'intention de suivre les règles », a écrit Schiller. « Les développeurs qui ne peuvent ou ne veulent pas tenir leurs promesses ne peuvent pas continuer à participer au programme pour développeurs ».

Schiller a ensuite demandé à Sweeney « une assurance écrite que vous agissez également de bonne foi », ce que Sweeney a fourni dans un e-mail plus tard le même jour. Pour les avocats d'Apple, cependant, cette courte réponse était une réponse « insuffisante » qui « se résumait à un « faites-nous confiance » non étayé. « L'histoire montre cependant qu'Epic n'est manifestement pas digne de confiance... » De plus, Apple affirme que le nouvel effort européen sur l'iOS Games Store « est en fait un moyen de manipuler les procédures dans d'autres juridictions », comme le litige en cours contre Apple en Australie.

Compte tenu de la longue histoire d'Epic de lutte contre les politiques iOS d'Apple devant les tribunaux (et devant le tribunal de l'opinion publique), il ne devrait pas être surprenant que la société déclare qu'elle n'acceptera pas la dernière décision d'Apple. « Le DMA a été conçu pour éliminer le déséquilibre de pouvoir dont Apple prouve qu'il existe aujourd'hui : ils prétendent avoir un contrôle total pour bloquer les magasins et les applications concurrents. Nous continuerons à nous battre pour apporter une véritable concurrence et un véritable choix aux appareils iOS en Europe et dans le monde entier. monde ».


Conclusion

Sweeney a vivement critiqué la façon dont le fabricant de l'iPhone met en œuvre les modifications apportées à iOS dans le cadre du DMA. Il a déclaré qu'Apple « oblige les développeurs à choisir entre l'exclusivité de l'App Store et les conditions du magasin, qui seront illégales en vertu du DMA, ou accepter un nouveau système anticoncurrentiel également illégal, truffé de nouveaux frais indésirables sur les téléchargements et de nouvelles taxes Apple sur les paiements qu'ils ne traitent pas. ».

En particulier, les critiques d’Apple se sont opposées à son projet de facturer des « frais de technologie de base » de 50 centimes d’euros pour chaque installation annuelle d’application au-delà du premier million de téléchargements dans l’UE, ce qui pourrait rapidement s’additionner pour les grands développeurs.

La Commission européenne n’a pas encore réagi officiellement à cette affaire, mais elle suit de près les agissements d’Apple sur le marché des applications mobiles. En avril 2021, elle a ouvert une enquête formelle sur les pratiques d’Apple concernant l’App Store et Apple Pay, soupçonnant la firme à la pomme d’enfreindre les règles de concurrence de l’UE.

Source : Epic Game

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision d’Apple de mettre fin au compte développeur d’Epic Games ?
Apple abuse-t-elle de sa position dominante sur le marché des applications mobiles ?
Selon vous, le DMA est-il une loi efficace et équitable pour réguler les plateformes numériques ?
Jouez-vous à Fortnite ou à d’autres jeux d’Epic Games ? Si oui, comment faites-vous pour y accéder sur iOS ?
Êtes-vous favorables aux moyens de paiement imposés par les plateformes ou préférez-vous plutôt ceux proposés par les développeurs d’applications ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 7:24
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le développement d'un langage de programmation influe l'opinion dans un tel débat. Certes Apple a créé des langages, afin de répondre aux besoins de développement d'applications pour leurs plateformes. Mais je ne pense pas que cela ait un lien avec la disponibilité d'un store ou non.
De plus, j'ai du mal à voir cette histoire d'API, car au final, les API sont aussi développées pour l'Epic Game Store et Steam et tous les autres. D'ailleurs, Steam non plus n'a pas créé de langage.
Et autre point : si, Epic a créé un langage (peut être même plusieurs, je n'arrive plus à me rappeler du temps de l'UDK), pour l'Unreal Engine dédié pour Fortnite (https://store.epicgames.com/en-US/p/fortnite--uefn). Cela s'appelle Verse. Mais, rien à voir avec la store .

Mais surtout et pour finir, en temps que développeur ou utilisateur final, n'est t-il pas avantageux que les prélèvements soient diminués. Pour les développeurs, cela veut dire que le retour sur investissement (ou autrement dit, l'argent réellement perçu d'une vente) est plus grand. C'est bien, non ? Pour les utilisateurs finaux, cela pourrait être un prix plus bas (même si pour cette partie, j'y crois moins ). Ou alors, il y a un aspect que je ne comprends pas.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 8:46
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.
Tout d'abord ça n'est pas parce que d'autre le font que ce que fait Apple est correct.
De plus la situation est moins grave dans les cas de Sony et Nintendo car limité a de machines mono-usage et pas vraiment problématique dans les cas de Microsoft et Steam car il n'y a pas obligation de passer par leurs boutique.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Parce que ce n'est pas leur part. Il ne sont pas producteurs, juste distributeurs.
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
On paye déjà pour acheter l'iPhone avec son OS et toutes les API qui vont avec.
Quand on achète une App on est censé payer l'application pas l'iPhone et son logiciel.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
C’est comme pour l’électricité, c’est EDF qui la produit et la transporte et la Commission Européenne impose à EDF de vendre son électricité à des sociétés qui ne produisent rien qui la revendent en faisant d’énormes marges au détriment des anciens clients de EDF.
La situation est difficilement comparable, voire plutôt inverse. Actuellement, c'est Apple qui prend sa marge sur un logiciel qu'il n'a pas produit.
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 09/03/2024 à 20:13
Epic est sur le point de gagner contre Apple.
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 6:47
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.
Oui et donc, c'est pour cela que je dois être content ? Je ne suis pas content lorsque, quelque soit la société derrière, je dois perdre 30 % de mes revenus. Cela ne me réjouis dans aucun cas.

Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
Qui développe Swift ou encore ObjectivC ? EPIC ?
Qui développe les API ? EPIC ?
C'est vous qui acceptez ce fait. Vous acceptez que Apple prennent une part. C'est une chose acceptée communément, car elle a toujours existé.
Maintenant, est-ce que c'est juste ? Et est-ce que cela est un point sur lequel le développeur doit se réjouir ?

Je veux dire, lorsque Epic annonce ça : https://jeux.developpez.com/actu/347...vite-des-jeux/ , certes, il y a un intérêt commercial, je ne suis pas dupe, mais cela reste que c'est une bonne nouvelle. Epic fournit : un magasin, un système (encore jeune) pour les amis, les succès et tout ce que l'on connaît, une API donc (et même un moteur de jeux vidéo, même s'il n'est pas gratuit ). Et même si vous n'acceptez pas l'exclusivité*, vous obtenez 88 % des revenus. Imaginez, que Steam s’alignent par la suite (par effet de concurrence), c'est une chose qui serait cool, non ? Ou alors, faut t-il juste accepter les 30 % car ça à toujours été comme ça ?

* exclusivité acceptée sur iOS, car obligé de passer par Apple et de perdre 30 % des revenus

Maintenant, et si pour atteindre le public iOS, vous aviez un store légal alternatif et qui potentiellement, vous permettent d'avoir plus de revenu. Car je tiens à rappeler, développer/publier son application pour iOS, ce n'est pas gratuit (hors des 30 % je veux dire : coût du Mac, coût de l'autorisation d'accès pour publier sur Apple Store).

Pour finir : Oui Epic veut une plus grosse part de marché. Oui Epic est une société commerciale visant à gagner plus. Mais, si au passage de cet esprit de conquête, le développeur final, ou même l'utilisateur final est gagnant, pourquoi être contre ? Pour le moment, j'ai du mal à voir quels sont les arguments pour défendre Apple. De plus, en tant qu'utilisateur ou développeur , que gagnez vous à défendre tel ou tel société ? Ou bien, vous êtes actionnaire (et c'est un argument, pas de souci à ça)
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 7:55
je pense que Pierre321 voulait évoquait les langages "propriétaires" comme Objective C.
Objective-C n'est pas un langage propriétaire. C'est une extension au C créée à la même époque qu'une autre extension : le C++ (au départ C++ était une extension du C avant de prendre plus d'ampleur)

NeXTSTEP, ancêtre de MacOS X, OS crréé par Next par Steve Jobs à l'époque ou il avait quitté Apple, est le 1er OS à utiliser Objective-C, d'où son utilisation par Apple qui l'impose pour iOS.

C'est vous qui acceptez ce fait. Vous acceptez que Apple prennent une part. C'est une chose acceptée communément, car elle a toujours existé.
Maintenant, est-ce que c'est juste ? Et est-ce que cela est un point sur lequel le développeur doit se réjouir ?
C'est imposé et ce n'est justement pas accepté, Epic game étant la 1ere grosse entreprise à avoir fait une vraie guerre à Apple, avec ses conséquence. Ayant été banni de l'AppleStore, Fortnite, titre très populaire n'était plus dispo sur iOS ainsi que tous les jeux à base de Unreal Engine il me semble. difficile pour Spotify, Facebook, et autres produits de masse de ne pas accepter les conditions d'Apple et donc de ne pas être présent sur IOS.
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 07/04/2024 à 20:02
Et finalement, il semble qu'aux USA ils se sont aussi réveillé sur le cas Apple :


Document original : https://www.justice.gov/opa/speech/a...e-monopolizing

Il y est décrit que Apple est en situation de monopole et à tout fait pour se maintenir dans cette position et ce, en utilisant notamment des artifices et non à rendre son produit meilleur. Je citerai notamment :
  • des restrictions dans les contrats et des taxes restreignant les fonctionnalités pouvant être offertes par Apple ;
  • la dégradation de l’interopérabilité avec d'autres produits, ou même la dégradation des fonctionnalités de l'application de messagerie lorsque le message provient d'un appareil/application concurrent.


Cette position est décriée comme ayant les impacts suivants:
  • For consumers, that has meant fewer choices; higher prices and fees; lower quality smartphones, apps, and accessories; and less innovation from Apple and its competitors.
  • For developers, that has meant being forced to play by rules that insulate Apple from competition.

Soit : les consommateurs ont moins de liberté et paient plus chers. Les développeurs sont contraints à se plier aux règles permettant à Apple de garder sa position de monopole.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/04/2024 à 8:36
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Parce ce qu'Apple a conçu son iPhone pour ne pouvoir installer une application que par l'AppleStore. C'est la seule façon de pouvoir installer une application Sur IOS.
Sauf que là on est en plein raisonnement circulaire. Le fait que l'écosystème soit verrouillé est justement la base du problème.
2  0 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/03/2024 à 15:41
Les 2 milliards d'amendes seront donné à l'Ukraine j'espère ?
2  1 
Avatar de denisys
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/03/2024 à 19:37
Leruas
Le 10/03/2024 à 15:41
Les 2 milliards d'amendes seront donné à l'Ukraine j'espère ?
Avant de donner a qui, que soit .
Quelque soit la justification .
Il faut avant tous engranger les deniers !!
Sans compter que 2 milliards d'euros ...
Cela représente une goûte d'eau dans le gouffre financier , que l'EU accumule !!
Cherche bien sur Internet , et calcul le flux entrant et sortant de l'EU !!
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 15:39
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le développement d'un langage de programmation influe l'opinion dans un tel débat. Certes Apple a créé des langages, afin de répondre aux besoins de développement d'applications pour leurs plateformes. Mais je ne pense pas que cela ait un lien avec la disponibilité d'un store ou non.
De plus, j'ai du mal à voir cette histoire d'API, car au final, les API sont aussi développées pour l'Epic Game Store et Steam et tous les autres. D'ailleurs, Steam non plus n'a pas créé de langage.
Et autre point : si, Epic a créé un langage (peut être même plusieurs, je n'arrive plus à me rappeler du temps de l'UDK), pour l'Unreal Engine dédié pour Fortnite (https://store.epicgames.com/en-US/p/fortnite--uefn). Cela s'appelle Verse. Mais, rien à voir avec la store .

Mais surtout et pour finir, en temps que développeur ou utilisateur final, n'est t-il pas avantageux que les prélèvements soient diminués. Pour les développeurs, cela veut dire que le retour sur investissement (ou autrement dit, l'argent réellement perçu d'une vente) est plus grand. C'est bien, non ? Pour les utilisateurs finaux, cela pourrait être un prix plus bas (même si pour cette partie, j'y crois moins ). Ou alors, il y a un aspect que je ne comprends pas.
Peut-être que c'est aspect c'est juste qu'en face on à un



1  0