IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Epic Games Store sera lancée sur iOS et Android cette année et prélèvera une commission de 12 % sur les ventes dans l'UE,
Soit une commission plus modeste que celle prélevée par Apple et Google

Le , par Mathis Lucas

2PARTAGES

3  0 
Epic Games prévoit de lancer en Europe sa propre boutique d'applications sur iOS et Android dans le courant de l'année. L'entreprise a annoncé qu'elle prélèvera une commission de 12 % sur les ventes réalisées par l'intermédiaire de son système de paiement. Apple et Google prélèvent une commission de 30 % sur leurs boutiques d'applications respectives. Epic Games mise ainsi sur une commission plus modeste pour attirer les développeurs et faire contrepoids à l'hégémonie d'Apple et de Google sur la distribution des applications mobiles, notamment des jeux. Cette décision fait suite à l'entrée en vigueur de la loi européenne sur les marchés numériques (DMA).

Le DMA est entré en vigueur le 6 mars 2024. En vertu de cette législation, Apple va autoriser le chargement latéral des applications sur iOS, c'est-à-dire permettre aux utilisateurs d'installer des applications à partir d'autres sources que le jardin clos de l'App Store. Cela signifie que les développeurs peuvent désormais distribuer des applications iOS par l'intermédiaire d'autres canaux, y compris les places de marchés d'applications alternatives. Le DMA a ouvert la voie à Epic Games pour introduire son propre magasin d'applications, Epic Games Store, et contester la domination d'Apple et de Google sur leurs plateformes respectives.

Mercredi, en marge de son événement GDC (Game Developers Conference), Epic Games a révélé quelques détails supplémentaires sur son prochain magasin d'applications dans l'UE. La société a révélé qu'elle espérait lancer son Epic Games Store pour iPhone et Android dans l'UE d'ici la fin de l'année. Elle a précisé que les conditions pour les développeurs seront les mêmes pour l'Epic Games Store sur mobile que pour l'Epic Games Store sur PC. Elle prélèvera une commission de 12 % sur toutes les ventes réalisées via l'Epic Games Store. Les développeurs conserveront 100 % au cours des six premiers mois sur l'Epic Games Store.

« Enfin, nous en avons dit plus sur nos projets de lancement de l'Epic Games Store (EGS) sur mobile dans le courant de l'année. L'EGS deviendra le tout premier magasin multiplateforme axé sur les jeux, et fonctionnera sur Android, iOS, PC et macOS. Les développeurs mobiles bénéficieront des mêmes conditions équitables que celles de l'EGS pour PC : le partage des revenus sera de 88/12 et les mêmes programmes que vous pouvez exploiter pour conserver 100 % des revenus en utilisant vos propres paiements pour les achats intégrés, Epic First Run, et Now On Epic », a déclaré l'éditeur de jeux. Un porte-parole a ajouté :

« Epic Games Store a une répartition des revenus de 88/12 pour les développeurs qui distribuent des applications payantes sur PC et Mac et cela continuera sur les plateformes mobiles. Les développeurs ne paient rien à Epic pour distribuer des applications gratuites. Si les développeurs proposent des achats intégrés, ils peuvent choisir d'utiliser notre système de traitement des paiements avec le partage des revenus 88/12 ou d'utiliser un processeur de paiement tiers et de conserver 100 % de ces revenus, comme c'est le cas aujourd'hui ». Il s'agit d'un modèle de partage des revenus plus favorable aux développeurs.

Google et Apple, quant à eux, prélèvent une part plus importante sur les ventes réalisées par l'intermédiaire de leurs boutiques d'applications (jusqu'à 30 %). Selon les analystes, le modèle de l'Epic Games Store pourrait conduire à la réduction du catalogue de jeux disponibles sur l'App Store et le Play Store, ce qui pourrait se traduire par des pertes importantes pour Apple et Google. L'Epic Games Store proposera le contenu d'Epic, y compris Fortnite, ainsi qu'une sélection de partenaires tiers. L'entreprise a déclaré qu'elle communiquera des informations supplémentaires avant le lancement de sa boutique d'applications.

Dans le cadre de ses changements dans l'UE pour le DMA, Apple a annoncé en janvier une structure de commission réduite. Les développeurs qui acceptent les nouvelles conditions paieront 17 % plus 3 % si les applications utilisent le système d'achat intégré d'Apple. Les développeurs de programmes pour petites entreprises paieront une commission de 10 %, plus 3 %, contre 15 % auparavant. Mais ce n'est pas tout. Il existe également une redevance pour la technologie de base, qui s'élève à 0,50 € par installation annuelle, pour les applications dont la popularité permet des ventes de plus d'un million d'unités par an.

Apple estime que moins d'un pour cent des développeurs paieront cette dernière taxe. Les développeurs de l'UE peuvent également choisir de s'en tenir aux conditions actuelles de l'App Store, où la commission est de 30 % pour les gros développeurs et de 15 % pour les développeurs gagnant moins d'un million de dollars par an. Bien sûr, ces nouvelles taxes sont controversées par les développeurs. Le PDG de Spotify, Daniel Ek, a déclaré que les nouveaux frais appliqués par Apple constituent un "nouveau coup bas" et une "extorsion pure et simple", ajoutant que cela pourrait nuire aux développeurs et aux startups.

Daniel Ek affirme qu'une offre alternative sur l'App Store pourrait potentiellement décupler les coûts d'acquisition de clients en raison de la nécessité de payer la commission même pour les non-abonnés. « Si nous parvenions à retirer notre application de l'App Store et à n'exister que dans un magasin d'applications tiers, cela ne fonctionnerait toujours pas. Avec une base d'installation Apple dans l'UE de l'ordre de 100 millions d'utilisateurs, cette nouvelle taxe sur les téléchargements et les mises à jour pourrait faire grimper en flèche nos coûts d'acquisition de clients, en les décuplant potentiellement », a-t-il déclaré.

Outre-Atlantique, la bataille entre Apple et les détracteurs de l'App Store a connu un nouveau développement mercredi. Tout d'abord, dans un nouveau mémoire d'amicus curiae déposé, Meta, Microsoft, X et Match Group se sont associés pour s'opposer aux changements anti-steering proposés par Apple aux États-Unis. En effet, à la suite de sa bataille juridique avec Epic Games aux États-Unis, Apple a été contraint d'assouplir ses règles anti-steering qui interdisaient aux développeurs de créer des liens vers des systèmes de paiement alternatifs dans leurs applications. Mais Apple n'a pas l'intention de se laisser faire.

Dans le cadre de son plan, Apple a déclaré qu'il continuerait à prélever une commission sur les achats effectués par l'intermédiaire de plateformes de paiement alternatives. Cette commission est de 12 % pour les développeurs membres du programme App Store Small Business et de 27 % pour les autres applications. Epic Games a déjà fait part de son opposition à la mise en œuvre par Apple des modifications anti-steering, demandant à la cour de condamner Apple pour outrage. Mercredi, Meta, Microsoft, X et Match Group ont également fait savoir officiellement qu'ils ne pensaient pas qu'Apple se conformait à l'ordonnance.

Le document d'amicus curiae affirme que les frais de 12 à 27 % imposés par Apple sur les achats externes vont à l'encontre de l'objectif de la nouvelle exigence, car ils ne sont inférieurs que de quelques points de pourcentage à ce que les développeurs seraient tenus de payer pour les achats intégrés. Les frais d'achat externe pourraient rendre irréaliste la mise en place d'un système de paiement externe par les développeurs, étant donné que les autres coûts de transaction qu'ils pourraient encourir par ce biais pourraient éliminer tous les gains de 3 % qu'ils obtiendraient en s'éloignant du système d'Apple.

En outre, le document indique qu'il est peu probable que les clients choisissent l'option externe si le prix est identique ou supérieur. Selon de nombreux analystes, les changements apportés par Apple suggèrent que l'entreprise n'a aucune intention de respecter les ordonnances rendues États-Unis dans le cadre de sa bataille juridique contre Epic Games ni de respecter les exigences du DMA de l'Europe. Les changements apportés par Apple semblent avoir pour but de maintenir le statu quo en dissuadant les développeurs d'opter pour une place de marché alternative ou encore un système de paiement tiers.

Source : documents judiciaires (1, 2)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
L'Epic Games Store va-t-il apporter des changements significatifs dans l'UE après son lancement ?
Que pensez-vous des changements apportés par Apple à l'App Store ? Sont-ils conformes au DMA de l'UE ?

Voir aussi

L'UE inflige une amende antitrust de plus de 1,8 milliard d'euros à Apple dans l'affaire Spotify pour avoir abusé de sa position dominante et limité les choix des consommateurs

Le PDG de Spotify affirme que les nouveaux frais appliqués par Apple constituent un "nouveau coup bas" et une "extorsion pure et simple", et que cela pourrait nuire aux développeurs et aux startups

Apple introduit le chargement latéral et les boutiques d'applications alternatives sur l'iPhone dans l'Union européenne avec iOS 17.4, l'entreprise se plie ainsi aux exigences du DMA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 7:24
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le développement d'un langage de programmation influe l'opinion dans un tel débat. Certes Apple a créé des langages, afin de répondre aux besoins de développement d'applications pour leurs plateformes. Mais je ne pense pas que cela ait un lien avec la disponibilité d'un store ou non.
De plus, j'ai du mal à voir cette histoire d'API, car au final, les API sont aussi développées pour l'Epic Game Store et Steam et tous les autres. D'ailleurs, Steam non plus n'a pas créé de langage.
Et autre point : si, Epic a créé un langage (peut être même plusieurs, je n'arrive plus à me rappeler du temps de l'UDK), pour l'Unreal Engine dédié pour Fortnite (https://store.epicgames.com/en-US/p/fortnite--uefn). Cela s'appelle Verse. Mais, rien à voir avec la store .

Mais surtout et pour finir, en temps que développeur ou utilisateur final, n'est t-il pas avantageux que les prélèvements soient diminués. Pour les développeurs, cela veut dire que le retour sur investissement (ou autrement dit, l'argent réellement perçu d'une vente) est plus grand. C'est bien, non ? Pour les utilisateurs finaux, cela pourrait être un prix plus bas (même si pour cette partie, j'y crois moins ). Ou alors, il y a un aspect que je ne comprends pas.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 8:46
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.
Tout d'abord ça n'est pas parce que d'autre le font que ce que fait Apple est correct.
De plus la situation est moins grave dans les cas de Sony et Nintendo car limité a de machines mono-usage et pas vraiment problématique dans les cas de Microsoft et Steam car il n'y a pas obligation de passer par leurs boutique.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Parce que ce n'est pas leur part. Il ne sont pas producteurs, juste distributeurs.
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
On paye déjà pour acheter l'iPhone avec son OS et toutes les API qui vont avec.
Quand on achète une App on est censé payer l'application pas l'iPhone et son logiciel.

Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
C’est comme pour l’électricité, c’est EDF qui la produit et la transporte et la Commission Européenne impose à EDF de vendre son électricité à des sociétés qui ne produisent rien qui la revendent en faisant d’énormes marges au détriment des anciens clients de EDF.
La situation est difficilement comparable, voire plutôt inverse. Actuellement, c'est Apple qui prend sa marge sur un logiciel qu'il n'a pas produit.
4  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 6:47
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.
Oui et donc, c'est pour cela que je dois être content ? Je ne suis pas content lorsque, quelque soit la société derrière, je dois perdre 30 % de mes revenus. Cela ne me réjouis dans aucun cas.

Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
Qui développe Swift ou encore ObjectivC ? EPIC ?
Qui développe les API ? EPIC ?
C'est vous qui acceptez ce fait. Vous acceptez que Apple prennent une part. C'est une chose acceptée communément, car elle a toujours existé.
Maintenant, est-ce que c'est juste ? Et est-ce que cela est un point sur lequel le développeur doit se réjouir ?

Je veux dire, lorsque Epic annonce ça : https://jeux.developpez.com/actu/347...vite-des-jeux/ , certes, il y a un intérêt commercial, je ne suis pas dupe, mais cela reste que c'est une bonne nouvelle. Epic fournit : un magasin, un système (encore jeune) pour les amis, les succès et tout ce que l'on connaît, une API donc (et même un moteur de jeux vidéo, même s'il n'est pas gratuit ). Et même si vous n'acceptez pas l'exclusivité*, vous obtenez 88 % des revenus. Imaginez, que Steam s’alignent par la suite (par effet de concurrence), c'est une chose qui serait cool, non ? Ou alors, faut t-il juste accepter les 30 % car ça à toujours été comme ça ?

* exclusivité acceptée sur iOS, car obligé de passer par Apple et de perdre 30 % des revenus

Maintenant, et si pour atteindre le public iOS, vous aviez un store légal alternatif et qui potentiellement, vous permettent d'avoir plus de revenu. Car je tiens à rappeler, développer/publier son application pour iOS, ce n'est pas gratuit (hors des 30 % je veux dire : coût du Mac, coût de l'autorisation d'accès pour publier sur Apple Store).

Pour finir : Oui Epic veut une plus grosse part de marché. Oui Epic est une société commerciale visant à gagner plus. Mais, si au passage de cet esprit de conquête, le développeur final, ou même l'utilisateur final est gagnant, pourquoi être contre ? Pour le moment, j'ai du mal à voir quels sont les arguments pour défendre Apple. De plus, en tant qu'utilisateur ou développeur , que gagnez vous à défendre tel ou tel société ? Ou bien, vous êtes actionnaire (et c'est un argument, pas de souci à ça)
2  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 7:55
je pense que Pierre321 voulait évoquait les langages "propriétaires" comme Objective C.
Objective-C n'est pas un langage propriétaire. C'est une extension au C créée à la même époque qu'une autre extension : le C++ (au départ C++ était une extension du C avant de prendre plus d'ampleur)

NeXTSTEP, ancêtre de MacOS X, OS crréé par Next par Steve Jobs à l'époque ou il avait quitté Apple, est le 1er OS à utiliser Objective-C, d'où son utilisation par Apple qui l'impose pour iOS.

C'est vous qui acceptez ce fait. Vous acceptez que Apple prennent une part. C'est une chose acceptée communément, car elle a toujours existé.
Maintenant, est-ce que c'est juste ? Et est-ce que cela est un point sur lequel le développeur doit se réjouir ?
C'est imposé et ce n'est justement pas accepté, Epic game étant la 1ere grosse entreprise à avoir fait une vraie guerre à Apple, avec ses conséquence. Ayant été banni de l'AppleStore, Fortnite, titre très populaire n'était plus dispo sur iOS ainsi que tous les jeux à base de Unreal Engine il me semble. difficile pour Spotify, Facebook, et autres produits de masse de ne pas accepter les conditions d'Apple et donc de ne pas être présent sur IOS.
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 07/04/2024 à 20:02
Et finalement, il semble qu'aux USA ils se sont aussi réveillé sur le cas Apple :


Document original : https://www.justice.gov/opa/speech/a...e-monopolizing

Il y est décrit que Apple est en situation de monopole et à tout fait pour se maintenir dans cette position et ce, en utilisant notamment des artifices et non à rendre son produit meilleur. Je citerai notamment :
  • des restrictions dans les contrats et des taxes restreignant les fonctionnalités pouvant être offertes par Apple ;
  • la dégradation de l’interopérabilité avec d'autres produits, ou même la dégradation des fonctionnalités de l'application de messagerie lorsque le message provient d'un appareil/application concurrent.


Cette position est décriée comme ayant les impacts suivants:
  • For consumers, that has meant fewer choices; higher prices and fees; lower quality smartphones, apps, and accessories; and less innovation from Apple and its competitors.
  • For developers, that has meant being forced to play by rules that insulate Apple from competition.

Soit : les consommateurs ont moins de liberté et paient plus chers. Les développeurs sont contraints à se plier aux règles permettant à Apple de garder sa position de monopole.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/04/2024 à 8:36
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Parce ce qu'Apple a conçu son iPhone pour ne pouvoir installer une application que par l'AppleStore. C'est la seule façon de pouvoir installer une application Sur IOS.
Sauf que là on est en plein raisonnement circulaire. Le fait que l'écosystème soit verrouillé est justement la base du problème.
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/03/2024 à 15:39
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le développement d'un langage de programmation influe l'opinion dans un tel débat. Certes Apple a créé des langages, afin de répondre aux besoins de développement d'applications pour leurs plateformes. Mais je ne pense pas que cela ait un lien avec la disponibilité d'un store ou non.
De plus, j'ai du mal à voir cette histoire d'API, car au final, les API sont aussi développées pour l'Epic Game Store et Steam et tous les autres. D'ailleurs, Steam non plus n'a pas créé de langage.
Et autre point : si, Epic a créé un langage (peut être même plusieurs, je n'arrive plus à me rappeler du temps de l'UDK), pour l'Unreal Engine dédié pour Fortnite (https://store.epicgames.com/en-US/p/fortnite--uefn). Cela s'appelle Verse. Mais, rien à voir avec la store .

Mais surtout et pour finir, en temps que développeur ou utilisateur final, n'est t-il pas avantageux que les prélèvements soient diminués. Pour les développeurs, cela veut dire que le retour sur investissement (ou autrement dit, l'argent réellement perçu d'une vente) est plus grand. C'est bien, non ? Pour les utilisateurs finaux, cela pourrait être un prix plus bas (même si pour cette partie, j'y crois moins ). Ou alors, il y a un aspect que je ne comprends pas.
Peut-être que c'est aspect c'est juste qu'en face on à un



1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/04/2024 à 8:50
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Que ce soit Microsoft, Sony, Stram ou encore Nintendo, ils prennent tous leur commission sur la vente de jeux ou autre pour leur console.

Pourquoi Apple devrait laisser sa part à des concurrent non «*producteurs*» ? 🤔
Qui produit les iPhone ? EPIC ?
Qui développe iOS ? EPIC ?
Qui développe Swift ou encore ObjectivC ? EPIC ?
Qui développe les API ? EPIC ?

C’est comme pour l’électricité, c’est EDF qui la produit et la transporte et la Commission Européenne impose à EDF de vendre son électricité à des sociétés qui ne produisent rien qui la revendent en faisant d’énormes marges au détriment des anciens clients de EDF.
mais pourquoi alors sous windows ou macos ou android ce n'est pas comme ca ?
Apple produit des iphones et les vends et se fait une marge dessus pour financer le hardware et software. je vois pas pourquoi on aurait besoin d'apple pour acheter des logiciels sur cette plateforme. Apple c'est un intermediaire parasite, je n'ai pas besoin d'eux pour installer un logiciel. Sur android je n'ai aucun produit google dessus, j’utilise fdroid comme intermédiaire pour installer mes logiciels.

Même remarque pour les consoles de jeux, montre connectés...etc.
D’ailleurs le steam deck qui est une console de jeux on peut ne pas utiliser le store steam, on peut meme utiliser un autre os linux ou windows. Steam propose un os et un store mais ce n'est pas obligatoire.
sur la ps3 on pouvait installer linux dessus.
la sega Dreamcast pouvait utiliser windows ce

demain je fais un logiciel, c'est pas normal que je puisse pas distribuer les binaires sur n'importe quel plateforme gratuitement. Je peux le faire sur windowss (.exe), linux (tar.gz ou autre), android (apk), macos (mdg) mais pas ios ou ps5 ? pourquoi ?

Meme la calculatrice casio au lycée on s'échangeait des programmes
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/04/2024 à 11:18
Citation Envoyé par Pierre321 Voir le message
Rien ne vous empêche de le developper en GCC avec les API Opensource et de le distribuer librement sous Linux.

Maintenant si vous voulez le vendre, respectez la licence et le travail de ceux qui vous permettent de le faire.

Quant à EPIC ce sont des voleurs qui vous font payer 12% pour le travail ail d’Apple.
pourquoi je devrais donner une commission a apple ?

moi je veux juste distribuer mon programme pour ios, en permettant de télécharger mon package sur mon site web (donc aucun lien avec apple).
Les clients ont acheté un iphone et ont donc supporté le cout du hardware et du software de Apple.

Sur android je distribue mes softs sur mon site web (apk) et sur fdroid., meme achose avec windows (.exe) et linux (tar.gz et rpm)

pour mon imprimante HP j'achete des cartouches d'encre compatible sur amazon, HP ne percoit heureusement aucune commission.
Je bois pas de café, mais c'est le même principe avec les capsules de café compatible nespresso, bien moins cher et aucune commission à George Clooney.

EPIC est un éditeur de logiciel et ne vole rien à Apple, ils veulent juste rien donner a apple et supporter eux même le cout de distribuer leurs logiciels sur ios avec leurs propre store.
Un logiciel créer avec unreal engine, on est libre d'utiliser le store d'epîc ou pas et d'utiliser steam ou meme de pas utiliser de store du tous et de le distribuer sur la plateforme qu'on veux.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 07/04/2024 à 16:18
pourquoi je devrais donner une commission a apple ?
Parce ce qu'Apple a conçu son iPhone pour ne pouvoir installer une application que par l'AppleStore. C'est la seule façon de pouvoir installer une application Sur IOS.

Cela est en train de changer au moins en UE malgré la lutte d'Apple essayant d’empêcher le processus.
2  1