IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple provoque la "stigmatisation sociale" des utilisateurs d'Android à travers la bulle de texte verte de l'application iMessage,
Selon la plainte du ministère américain de la Justice

Le , par Mathis Lucas

1PARTAGES

4  0 
Le ministère américain de la Justice (DOJ) n'accuse pas Apple seulement d'exploitation illégale de monopole sur le marché des smartphones. La plainte du DOJ s'attaque aussi à un problème de longue date de la messagerie iMessage de l'iPhone : la bulle verte à laquelle sont confrontés les utilisateurs d'Android qui envoient des messages à leurs amis utilisant un iPhone. Elle allègue que la bulle verte, et donc Apple, provoque la "stigmatisation sociale" des utilisateurs d'Android. Le DOJ qualifie également la bulle verte de "marque d'exclusion et de blâme". La plainte du DOJ est un défi crucial pour Apple, car l'entreprise risque un démantèlement si elle perd le procès.

Tout utilisateur d'Android qui a déjà envoyé un SMS à un utilisateur d'iPhone, et vice versa, a sans aucun doute rencontré ces problèmes. En effet, Apple limite considérablement l'expérience de messagerie en dehors de l'écosystème iOS, ce qui se traduit par des fonctionnalités indisponibles, voire des risques de sécurité. Dans les groupes de discussion mixtes (incluant des utilisateurs d'Android et d'iPhone), les images et les vidéos sont pixélisées, les messages peuvent prendre plus de temps à être envoyés ou ne pas être envoyés du tout, et les réactions sont écrites au lieu d'être affichées sous forme d'icônes de réaction, etc.

Il ne s'agit que de quelques-uns des nombreux problèmes gênants que rencontrent les utilisateurs d'Android lorsqu'ils tentent d'échanger par SMS avec les utilisateurs d'iPhone. Il est également important de noter que la conversation par SMS entre iMessage sur l'iPhone et les appareils Android n'est pas chiffrée, ce qui constitue un risque de sécurité qui peut avoir des conséquences graves pour les correspondants. Dans sa plainte contre Apple, le DOJ a déclaré que l'entreprise sape de manière affirmative la qualité des smartphones rivaux en créant des interfaces de textos en duel pour les utilisateurs d'iPhone et d'Android.


Comme vous pouvez le constater, il ne s'agit pas seulement d'une question d'esthétique ; les problèmes vont bien au-delà de la simple couleur d'un message texte. Le statut de "bulle verte" est depuis longtemps une source de moquerie en ligne. Par exemple, selon certains rapports, certaines femmes déclarent parfois en plaisantant qu'elles trouvent que les hommes qui utilisent un appareil Android sont moins attirants. Par le passé, les rivaux d'Apple, comme Google, ont exigé que l'entreprise "corrige" les problèmes de compatibilité liés à iMessage, mais l'entreprise n'a pas voulu. Le DOJ affirme :

Citation Envoyé par DOJ

Cela indique aux utilisateurs que les smartphones concurrents sont d'une moindre qualité parce que l'expérience de messagerie des amis et de la famille qui ne possèdent pas un iPhone est moins bonne, même si c'est Apple, et non le smartphone concurrent, qui est à l'origine de cette expérience utilisateur dégradée.

De nombreux utilisateurs qui ne possèdent pas un iPhone font l'expérience de la stigmatisation sociale, de l'exclusion et du blâme lorsqu'ils envoient des messages à des personnes possédant un iPhone.
La plainte affirme que l'effet est pire pour les adolescents. Selon certains analystes, si l'accent mis par le DOJ sur iMessage est logique, sa reconnaissance de la "stigmatisation culturelle" causée par les bulles vertes est surprenante. Cela donne certainement plus d'importance à la question, qui comporte des éléments à la fois sérieux (expériences dégradées) et ridicules (la couleur d'un message). Les utilisateurs d'Android se réjouissent de l'action en justice du DOJ, la comparant à une prise d'armes de la part de l'agence pour défendre leur cause. Les critiques accusent Apple de les avoir souvent catalogués comme "des indésirables".

« Ceux d'entre nous qui ont des chats de groupe de familles mixtes aimeraient voir l'égalité entre les bulles bleues et vertes », a écrit Jeff Richards, un investisseur en capital-risque chez GGV Capital, dans un message posté sur X (anciennement Twitter). Ainsi, lors d'un événement organisé en 2022, un journaliste a interpellé Tim Cook, PDG d'Apple, sur les problèmes rencontrés par sa mère lorsqu'elle envoie depuis son téléphone Android un SMS à un correspondant qui utilise un iPhone. Agacé par la question du journaliste, Cook lui a lancé : « achète un iPhone à ta mère ». La déclaration de Cook a choqué toute l'assistance.

Après l'annonce de l'action en justice du DOJ, certains critiques se sont toutefois moqués de la référence aux bulles vertes. Selon eux, la plainte du DOJ désignait essentiellement les utilisateurs d'Android comme une "classe protégée". « Comment pourrons-nous connaître le perdant s'ils autorisent iMessage sur Android ? », s'interroge l'animateur de podcasts Josh Barro. En fin de compte, le DOJ pourrait mettre un terme à la guerre des bulles vertes contre les bulles bleues. S'il y parvient, il pourrait amener les gens à se demander s'ils préfèrent un téléphone Apple ou Android lorsqu'ils sont libérés de la pression sociale.

Apple a envisagé à un moment donné de publier iMessage sur Android, mais a finalement décidé de ne pas le faire afin d'accroître la dépendance à l'égard de l'iPhone. La plainte du DOJ comprend des messages d'un cadre d'Apple à Cook qui le disent clairement : « transférer iMessage sur Android nous fera plus de mal que de bien ». Mais selon certains critiques, bien que le problème de la stigmatisation soit réel, il semble plutôt exagéré d'affirmer qu'il s'agit d'un problème antitrust. En effet, certains analystes affirment qu'en réalité, le DOJ se plaint que les gens trouvent l'iPhone cool et pas les téléphones Android.

« Qu'est-ce qu'Apple exclut ici ? Il s'agit presque d'un facteur de "coolitude" lorsqu'une entreprise réussit à créer un effet de réseau pour elle-même, et je n'ai jamais vu cela intégré dans une plainte antitrust auparavant. Ce sera une affaire intéressante pour le droit antitrust », déclare Paul Swanson, associé en contentieux chez le cabinet Holland & Hart LLP à Denver, Colorado, qui se concentre sur la technologie et l'antitrust. Apple lui-même a affirmé que le procès était une tentative de transformer l'iPhone en un appareil Android. L'entreprise a annoncé la semaine dernière qu'elle demandera le rejet de la plainte.

Ces dernières années, Google a fait des pieds et des mains pour convaincre Apple d'intégrer le protocole RCS à iMessage, mais jusqu'à présent, le fabricant de l'iPhone s'est montré très réticent à ouvrir les frontières de son service de messagerie. Cependant, des rapports non officiels suggèrent qu’Apple envisage de prendre en charge une version universelle de RCS sans le chiffrement propriétaire de Google. Le protocole RCS (Rich Communication Services) est apparu en 2007 et a été adopté par le Global System for Mobile Communications (GSMA) en 2008.

Le protocole RCS est une version améliorée du système SMS qui offre une expérience plus riche aux utilisateurs. Conçu pour remplacer la messagerie SMS et MMS, il permet aux utilisateurs de créer des discussions de groupe avec des amis, d'envoyer des images et des vidéos, d'obtenir des accusés de réception et de prendre en charge le chiffrement de bout en bout. De plus, il n'y a pas de limite de 160 caractères comme avec les SMS ordinaires. Le protocole de communication RCS est disponible pour les utilisateurs d'Android depuis plusieurs années.

Par ailleurs, la plainte du DOJ allègue que le fabricant de l'iPhone exploite un monopole illégal sur le marché de la téléphonie, ce qui porte préjudice aux consommateurs, aux développeurs et aux entreprises concurrentes. Elle allègue que le comportement d'Apple exclut les concurrents, étouffe l'innovation et maintient les prix à un niveau artificiellement élevé. La plainte touche au cœur même du modèle de jardin clos d'Apple et intervient à un moment où les autorités de régulation du monde entier examinent de près les pratiques commerciales des Big Tech.

Source : la plainte du DOJ

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des allégations sur la prétendue stigmatisation des utilisateurs d'Android ?
L'incompatibilité entre iMessage et Android peut-elle être considérée comme un problème antitrust ?
Selon vous, le DOJ peut-il obtenir gain de cause ? Dans ce cas, quels pourraient être les impacts sur Apple ?

Voir aussi

Les États-Unis poursuivent Apple au motif que le géant de la technologie exploite un monopole illégal sur le marché des smartphones, en verrouillant les utilisateurs dans le jardin clos de l'iPhone

Beeper affirme avoir rétro-ingéniéré iMessage afin d'apporter des textes à bulles bleues aux utilisateurs d'Android, mais l'approche suscite toujours des préoccupations liées à la vie privée

La sénatrice Elizabeth Warren dénonce l'arrêt par Apple de la solution iMessage to Android, "les dirigeants des grandes entreprises technologiques protègent leurs profits", déclare-t-elle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/03/2024 à 22:05
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Que pensez-vous des allégations sur la prétendue stigmatisation des utilisateurs d'Android ?
Il faut savoir en effet se dégager de la pression sociale.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
L'incompatibilité entre iMessage et Android peut-elle être considérée comme un problème antitrust ?
Non parce qu'il n'existe pas de standard pour le moment. Le problème est le même sous Android, nous sommes obligé d'utiliser soit du Signal, du Olvid, du Whatsapp, ...
Il n'est pas possible certe de ne pas faire de groupe mais il est tout de même possible d'envoyer des messages. La communication n'est pas totalement bloquée

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Selon vous, le DOJ peut-il obtenir gain de cause ? Dans ce cas, quels pourraient être les impacts sur Apple ?
Si le DOJ obtiens gain de cause, il faudrait mettre en place un standard tel que le RCS et qu'il ne soit pas limité au appli de Google et aux serveurs de Google.
0  0 
Avatar de vivid
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/03/2024 à 12:32
logique, c'est pour ce venger de la stigmatisation des utilisateurs de la pomme pourrit, comme mouton hybrider en vache a lait.
Allo maman bobo..... pauvre bychéte
0  0