Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un ingénieur de Tumblr décrit iOS 13 comme un « adware »,
Le système d'exploitation mobile d'Apple serait, d'après lui, truffé de publicités pour ses services d'abonnement

Le , par Christian Olivier

48PARTAGES

4  0 
Les consommateurs qui paient une petite fortune pour entrer dans l’écosystème Apple acceptent en général le fait qu’il s’agit d’un environnement fermé qui a été conçu pour les maintenir accrochés à des applications et des services de qualité relativement élevée. Toutefois, l’équation change lorsque le système d’exploitation de votre appareil coûteux devient une plateforme de vente incitative et que l’expérience de l’utilisateur est dégradée pour faire place à la publicité.


L’iPhone et l’iPad sont les principaux moteurs de revenus de la marque à la pomme et l’entreprise de Cupertino consacre beaucoup d’efforts à les faire apparaitre aux yeux des consommateurs comme un choix incontournable pour ceux et celles à la recherche d’un appareil haut de gamme, fiable, sécurisé et tendance pour gérer leur vie de plus en plus mobile. Apple envisagerait même de sortir un nouvel iPhone (alias iPhone SE) à un prix abordable pour aider à faire connaître iOS aux masses.

Apple reconnaît que les services qui rendent ses appareils mobiles plus utiles et plus divertissants constituent une nouvelle opportunité de croissance. La société a tiré plus de 12 milliards de dollars de ses « ;services ;» au cours du dernier trimestre, ce qui représente une part importante, 14 %, des recettes totales pour cette période.

Toutefois, pour l’ingénieur Steve Streza de Tumblr, le fabricant d’iPhone n’attend pas seulement que sa fidèle clientèle s’abonne à Apple Music, Apple News+, Apple TV+ ou Apple Arcade. Il fait valoir que le géant de Cupertino les bombarde activement de publicités pour tous ces services chaque fois qu’il remarque que vous ne les utilisez pas ou, si vous préférez, que vous ne faites pas partie des 480 millions de personnes qui les utilisent.

Streza note que les publicités sont présentes partout dans iOS 13, et elles ne peuvent pas être bloquées en utilisant le système de blocage de contenu intégré. Les applications par défaut comme l’App Store et Apple Music diffusent des publicités pour les services d’abonnement de la société, et parfois vous serez même surpris de les retrouver dans le centre de notification. Apparemment, des invites concernant le paiement d’un espace de stockage / sauvegarde supplémentaire sur iCloud comme l’un des plus grands désagréments perceptibles dans cette version du système d’exploitation d’Apple.


Il faut tout de même préciser qu’Apple n’est pas le seul à avoir adopter une approche aussi peu « ;User Friendly ;». De nombreux utilisateurs de Windows 10 ont probablement déjà fait l’expérience pas forcément réjouissante de la stratégie de Microsoft en matière de « ;publicité gratuite ;», notamment ceux qui ont effectué la mise à niveau offerte aux utilisateurs de Windows 7. Microsoft serait néanmoins plus subtile dans son approche de la chose : ce serait moins intrusif et beaucoup plus tolérable pour une grande partie des utilisateurs.

Les publicités d’Apple, cependant, sont affichées sur l’écran d’accueil et sur les onglets d’applications comme Apple Music, TV+, News+, Wallet et App Store. En outre, il semble que la firme de Cupertino a tendance à augmenter cette pression publicitaire chaque fois qu’elle annonce un nouveau contenu ou de nouvelles fonctionnalités, tout en vous assurant que vos données ne seront pas vendues à des tiers. De ce fait, Steve Streza fait valoir qu’iOS 13 se transforme progressivement en adware, ce qui est contraire aux promesses marketing d’Apple de se concentrer sur la création de la meilleure expérience utilisateur possible. Il est intéressant de noter que si vous êtes dans une région où un service Apple particulier comme TV+ n’est pas disponible, vous ne verrez pas de publicité dans l’application concernée.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple est pointé du doigt pour ses pratiques douteuses. L’an dernier, la société a dû ajuster son algorithme de recherche sur l’App Store après qu’un rapport ait trouvé les applications d’Apple classées premières pour des centaines de mots-clés. À l’époque, l’entreprise a insisté sur le fait qu’il s’agissait plus d’une amélioration que d’une correction. Il se pourrait donc que les publicités pour les services Apple dans iOS 13 aient simplement été « ;améliorées ;» pour optimiser l’expérience utilisateur et que Steve Streza se trompe.

Source : Steve Streza

Et vous ?

Utilisez-vous un appareil compatible avec iOS 13 ? Si oui, que pensez-vous de cet OS ?
Avez-vous remarqué les problèmes évoqués par Streza ?
Que pensez-vous des propos de Streza : aurait-il vu juste ou pas ?

Voir aussi

Apple a 6 mois pour décider s'il quitte le marché russe après la signature par Poutine d'un décret d'interdiction des ventes de smartphones et ordinateurs livrés sans applis conçues par des locaux
«Les gens doivent comprendre qu'ils ne sont pas en sécurité simplement parce qu'ils utilisent un Mac», pour la première fois les menaces adware détectées sur Mac sont supérieures à celles sur Windows
Apple s'oppose à l'appel de l'UE pour un chargeur commun de smartphone, affirmant que cela pourrait nuire à l'innovation au lieu de l'encourager

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !