IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les consommateurs ont dépensé 40 milliards de dollars sur l'Apple App Store au premier semestre 2021
Soit près du double de ce qu'ils ont dépensé sur Google Play, selon une enquête de SensorTower

Le , par Sandra Coret

22PARTAGES

10  0 
Les dépenses liées aux applications mobiles continuent de croître, le secteur faisant désormais partie intégrante de la vie quotidienne des consommateurs. Cependant, les dépenses des consommateurs sur les différentes plateformes d'hébergement d'applications varient, l'App Store restant dominant.

Les consommateurs ont dépensé environ 41,5 milliards de dollars pour des applications de l'App Store d'Apple au cours des six premiers mois de 2021. Ces dépenses représentent une croissance de 22,05 % par rapport à une période similaire en 2020. Les dépenses de l'App Store au cours du premier semestre 2021 représentent presque le double des 23,4 milliards de dollars dépensés par les consommateurs Android. Les dépenses de Google Play représentent une croissance de 30 % d'une année sur l'autre. En cumul, les dépenses sur les deux plateformes ont enregistré une croissance de 24,8 % en glissement annuel, atteignant un total de 64,9 milliards de dollars.

La plateforme de partage de vidéos courtes TikTok a étendu sa domination en 2021, devenant l'application la plus rentable du premier semestre avec 920 millions de dollars, suivie de YouTube avec 564,7 millions de dollars. L'application de rencontres Tinder se classe troisième avec 520,3 millions de dollars.



Les facteurs qui déterminent les dépenses en applications mobiles

Les dépenses en applications mobiles ont augmenté en 2021, principalement en raison du comportement des consommateurs résultant des mesures d'endiguement de la pandémie de coronavirus.

Les installations d'applications pour smartphones ont bondi dans le monde entier, les consommateurs se tournant vers les applications pour le travail, les études, les achats, la santé, l'épicerie, les jeux, le sport, entre autres. D'après les dépenses du premier semestre, l'hypothèse la plus probable est que la demande des consommateurs pourrait ne pas ralentir, étant donné que la plupart des juridictions mondiales ont assoupli les mesures de contrôle de la pandémie avec le déploiement du vaccin.

Il est intéressant de noter que les dépenses ont été principalement dominées par le secteur des jeux, étant donné que les recherches précédentes indiquaient que les consommateurs du monde entier avaient dépensé 10,32 milliards de dollars en jeux mobiles au cours du premier semestre 2021, soit une croissance de 23,88 % par rapport à la même période en 2020. Comme pour les autres applications, les développeurs d'applis de jeux ont continué à innover de nouveaux moyens de monétisation des appstores.

Google Play rattrape son retard

Bien que les dépenses de l'App Store soient restées importantes, Google Play semble rattraper son retard en enregistrant le taux de croissance le plus élevé entre le premier semestre 2020 et le premier semestre 2021. Bien qu'iOS soit resté dominant, Android a prospéré car la pandémie est restée persistante dans les pays où la population est dense en utilisateurs d'Android.

En outre, le taux de croissance des dépenses de Google Play pourrait refléter le bras de fer entre Apple et les développeurs d'applications. La société a été frappée par des accusations d'antitrust en plus des frais de commission controversés de 30 % pour les développeurs.

Cependant, Apple semble contrer toute domination éventuelle en introduisant l'App Store Small Business Program, qui réduit la commission de l'App Store de 30 % à 15 % pour les développeurs réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 1 million de dollars par an. En outre, pour affirmer sa domination sur le marché, la société va autoriser les développeurs à proposer aux consommateurs des solutions de paiement en dehors de l'écosystème Apple.

L'entreprise prévoit également de tirer parti de la technologie 5G pour élargir son offre de produits. Récemment, Apple a annoncé un plan de création de 20 000 emplois avec un engagement de 430 milliards de dollars d'investissements aux États-Unis. L'investissement ira de la 5G à l'ingénierie du silicium en passant par l'intelligence artificielle.

Notamment, certaines des applications les plus lucratives sont gratuites et reposent principalement sur la publicité comme principale source de revenus, comme TikTok. Cependant, d'autres applications proposent des fonctionnalités premium pour compléter les offres gratuites. Des applications comme Tinder sont assorties d'achats in-app via des services d'abonnement.

L'avenir des dépenses liées aux applications mobiles

Sur la base de la tendance établie au cours des deux dernières années, il est probable que les dépenses continueront d'augmenter, les acteurs du secteur cherchant à offrir la meilleure expérience possible.

En raison de l'apparition de nouvelles technologies telles que le streaming en cloud, les applications dans des secteurs tels que le jeu sont susceptibles de connaître une nouvelle croissance. Cette capacité est favorisée par des facteurs tels que la pénétration croissante de la technologie 5G sur les principaux marchés comme les États-Unis.

Cette technologie devant révolutionner des secteurs comme les applications mobiles, nos précédentes recherches montrent que les Américains devraient dépenser 61 milliards de dollars pour des smartphones 5G en 2021. Le montant est important compte tenu du fait que la technologie est nouvelle.

Source : SensorTower

Et vous ?

Que pensez-vous de ces données ? les trouvez-vous pertinentes ?
Autour de vous, les utilisateurs sont-ils plutôt iOS ou Android ?

Voir aussi :

Apple laissera enfin les développeurs informer les utilisateurs des options d'achat hors App Store, une « tentative désespérée d'éviter le jugement des tribunaux » selon Epic

Des baisses de revenus de 15 à 20 % pour les développeurs iOS ont été observées suite au déploiement de l'App Tracking Transparency, la nouvelle barrière d'Apple sur les publicités ciblées

Epic remporte son appel en Australie contre Apple, l'affaire opposant l'éditeur de Fortnite à Apple concernant l'App Store, sera bientôt portée devant un tribunal australien

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Steinvikel
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/08/2021 à 13:36
Que pensez-vous de ces données ? les trouvez-vous pertinentes ?
Un point que j'aurais trouvé plus intéressant c'est l'analyse, dans ce genre d'étude, qui pointe du doigt un aspect non négligeable des profils de comportement d'achat :
- sur Android, la plupart des utilisateurs ont des terminaux moyen de gamme et bas de gamme, et se laissent porter par un usage le moins coûteux possible, très peu de dépenses "essai"
- sur iOS, l'utilisateur moyen a un plus gros revenu, et/ou des équipements numériques bien plus cher que leurs homologues Android, ils sont bien plus prompt à dépenser pour une application utile (et pour des dépenses "essai")
>> la dépense totale sur Apple Store est portée par une communauté plus petite, et, bien que 2x plus de dépenses ont été réalisé (en terme de $$), ce n'est pas 2x plus du nombre d'achat, mais concerne des transactions à un prix 2x plus haut en moyenne.
...et c'est principalement ce point qui oriente certains développeurs à développer pour iOS only, et pas pour Android only.

Autour de vous, les utilisateurs sont-ils plutôt iOS ou Android ?
Dans mon cercle proche, j'ai connu plusieurs personnes migrer vers Apple (principalement des créatifs), ils sont presque tous revenus sur Android et Windows après des pannes matérielles et des surprises logicielles (politique Apple, non comptabilité matérielle, absence de support logiciel Windows non anticipé...)
...des différentes personnes que j'ai connues ayant migrés vers iOS, moins de 10% le sont restées ...concernant le desktop, c'est bien plus, mais inférieur à 50%, principalement motivé par la nécessité d'employer des logiciels métiers spécifiques. En général, ils attendent l'obsolescence de leur Mac, et veillent pour trouver une alternative Windows ou multiplateforme.
NB : c'est mon expérience personnelle ...à voir si elle rejoint celle des autres.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 01/09/2021 à 20:08
De mon coté, je vois plus de flottes iphone qu'Android, du moins dans le monde professionnel. Dans le domaine grand-pubic, je vois plutôt des Andoid.

Quasiment pas d'applis acheté niveau pro, mise à part du stockage icloud par exemple. Ce que les utilisateurs ont besoins est natif ou gratuit.
0  0