IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des AirTags silencieux avec des haut-parleurs désactivés font leur apparition en vente en ligne
De sérieux problèmes de confidentialité persistent pour l'un des produits les plus controversés d'Apple

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

4  0 
Pour rendre la tâche plus difficile aux harceleurs qui tenteraient d'en abuser, Apple a inclus (et a depuis mis à jour) plusieurs fonctions de sécurité qui alerteront quelqu'un de la présence d'un AirTag à proximité qui n'est pas le leur, y compris un bip sonore. En juin, après que des inquiétudes concernant le harcèlement aient été soulevées, Apple a poussé une mise à jour des AirTags pour qu'ils commencent à émettre des bips dans la journée s'ils venaient à être éloignés des appareils avec lesquels ils étaient liés, contre trois jours auparavant. Toutefois, les médias rapportent qu'un vendeur Etsy vendait, jusqu'à très récemment, des AirTags avec un haut-parleur physiquement obstrué, empêchant ainsi l'émission d'un quelconque bip. Une situation qui a soulevé une fois de plus des problèmes de confidentialité.

L'AirTag est un dispositif de suivi développé par Apple, annoncé le 20 avril 2021 lors de l'événement « Spring Loaded ». Les AirTags sont des accessoires à attacher aux sacs à dos, aux bagages et à d'autres articles. Combinant un retour visuel, haptique et audio, les AirTags visent à simplifier le suivi de vos affaires qui comptent pour vous.

« Nous sommes ravis d'offrir cette nouvelle capacité incroyable aux utilisateurs d'iPhone avec le lancement d'AirTag, qui tire parti du vaste réseau Find My, pour les aider à suivre et à trouver les objets importants de leur vie », a déclaré Kaiann Drance, vice-présidente du marketing mondial des produits iPhone chez Apple à la période du lancement de l'appareil. « Avec son design, son expérience de recherche inégalée et ses fonctions intégrées de confidentialité et de sécurité, AirTag offrira aux clients un autre moyen de tirer parti de la puissance de l'écosystème Apple et d'améliorer la polyvalence de l'iPhone ».

Le prix d'un AirTag est de 29 dollars, et un paquet de quatre AirTags peut être acheté pour 99 dollars. Les AirTags d'Apple utilisent la technologie ultra-large bande (ULB) et tirent parti du réseau existant d'appareils de la société, qui fonctionnent comme des balises collectives pour se contacter les uns les autres afin de déterminer l'emplacement de votre objet disparu. « AirTag est un moyen très facile de garder la trace de vos affaires. Attachez-en un à vos clefs, glissez-en un autre dans votre sac à dos », explique Apple.

L'AirTag s'appuie sur le réseau Find My d'Apple qui exploite des millions d'appareils Apple pour garder discrètement un œil sur l'emplacement des traceurs et rapporter ces informations à chaque balise utilisateur enregistrée. L'idée générale derrière l'AirTag était que les utilisateurs pouvaient en attacher un à leurs clefs, à leur sac à dos ou à d'autres objets de valeur, et être en mesure de les localiser rapidement en cas de perte.

L'outil n'a pas tardé à montrer son utilité.

En août, Dan Guido, fondateur de la société de cybersécurité Trail of Bits, a annoncé dans une série de tweets qu'il a pu retrouver sa trottinette électrique volée grâce à deux Airtags dissimulés dans les recoins de l'engin. Le premier AirTag était placé comme un leurre et le second était bien caché.

« Ma trottinette a été volée la semaine passée. À l'insu du voleur, j'y avais caché deux AirTags. J'ai pu utiliser le réseau Find My d'Apple et la radiogoniométrie UWB pour retrouver le scooter aujourd'hui », a-t-il écrit. Guido a expliqué qu'il s'est rendu dans un restaurant et a laissé la trottinette attachée dehors avec des menottes, qui selon lui sont plus faciles à utiliser qu'un cadenas, mais il a apparemment oublié d'en menotter un. Lorsqu'il est sorti du restaurant, il a remarqué qu'elle n'était plus là. Mais Guido a déclaré qu'il ne s'est pas inquiété, car il avait pris des dispositions pour localiser sa trottinette à tout moment.


Les craintes d'utilisations abusives et les réactions d'Apple

Pour éviter leur utilisation abusive, comme l'utilisation d'un AirTag pour suivre quelqu'un à son insu, les utilisateurs d'iOS seraient éventuellement avertis si un traceur appartenant à quelqu'un d'autre se trouvait à proximité, tandis que les utilisateurs d'Android devraient s'appuyer sur un bip qui se déclencherait trois jours après qu'un AirTag a été séparé de son propriétaire.

Le produit a été identifié dans plusieurs rapports d'abus et, quelques mois après ses débuts, Apple a répondu à ces préoccupations avec des mises à jour promises qui verraient les utilisateurs d'Android recevoir des notifications similaires à celles des utilisateurs d'iOS lorsqu'un AirTag était à proximité via une nouvelle application Tracker Detect qui permettait aux utilisateurs d'Android de plus facilement repérer les appareils. Et le délai pendant lequel les trackers commenceraient à émettre un bip après avoir été éloignés de son propriétaire enregistré a été raccourci à un « temps aléatoire à l'intérieur d'une fenêtre qui dure entre 8 et 24 heures », selon un rapport. Notons les remarques d'un utilisateur datant de janvier selon laquelle le scan de l'application n'est lancé que manuellement, il ne s'effectue pas automatiquement comme sur un iPhone. La dernière mise à jour de l'application remontant au 11 décembre 2021, il est peu probable que la situation ait été corrigée.

Bien sûr, ces mesures n'éliminaient pas les risques d'abus des AirTags, mais apportaient une amélioration, bien que ceux qui avaient l'intention d'utiliser les minuscules traceurs pour localiser un vélo volé ou même une voiture (Apple précise que les AirTags doivent être utilisés pour trouver des objets perdus, pas ceux volés) craignaient que le délai raccourci pour que les AirTags se révèlent de manière audible avertisse les voleurs qui seraient alors en mesure de trouver et de retirer les appareils. Cette préoccupation a apparemment conduit certains à commencer à vendre des AirTags modifiés, comme le « Silent AirTag » de 77,50 $ sur Etsy (qui a depuis été retiré) avec un petit trou fait sous la batterie pour désactiver le haut-parleur.

Des produits similaires peuvent encore être trouvés sur des sites comme eBay, et des tutoriels illustrant comment désactiver ou supprimer complètement le haut-parleur de l'AirTag sont facilement disponibles en ligne. Il n'y a pas de mises à jour logicielles qu'Apple peut publier qui feront qu'un AirTag modifié physiquement recommencera à faire émettre du son, et les autres fonctionnalités de sécurité incluses dépendent toujours du fait que les victimes disposent non seulement d'un smartphone à jour, mais aussi d'une connaissance technique suffisante pour télécharger et utiliser les applications nécessaires pour trouver des AirTags malveillants à proximité. Les risques liés à l'abus d'un produit comme celui-ci semblent toujours l'emporter de loin sur la commodité de trouver un jeu de clefs égaré.

Des utilisations détournées de l'appareil

Ces derniers mois, des personnes ont indiqué sur TikTok, Twitter et d'autres plateformes qu'elles ont trouvé des AirTags sur leurs voitures et dans leurs effets personnels. On craint de plus en plus que les appareils ne favorisent une nouvelle forme de harcèlement criminel, ce qui, selon les groupes de protection de la vie privée, pouvait se produire lorsque Apple a introduit les appareils en avril.

La TikTokeuse Erika Torres qui a reçu une notification sur son iPhone disant qu'un « accessoire inconnu » a été « détecté » près de son téléphone le 10 décembre. Lorsqu'elle a essayé d'obtenir plus d'informations sur l'accessoire et a même essayé de le désactiver, son téléphone était « incapable de se connecter au serveur ». « Je l'ai immédiatement reconnu parmi tous les TikToks viraux que j'ai vus sur des femmes trouvant des AirTags et d'autres dispositifs de suivi plantés sur leurs biens ou leurs voitures », a déclaré Torres dans un TikTok qu'elle a publié le mois dernier. « J'ai vérifié tous mes vêtements, mes affaires, mon sac à main. Je n'ai pas réussi à le trouver ». Elle a montré sur une carte que l'appareil l'avait suivie depuis sa voiture garée jusqu'à un bar où elle s'était rendue, puis sur le chemin du retour. Après avoir appelé la police, on lui a dit de les alerter si « quelqu'un venait à la blesser ».

La tiktokeuse @angel.edge95 a reçu une notification indiquant qu'un accessoire inconnu s'était déplacé avec elle pendant « un certain temps ». Son iPhone l'a également alertée que le propriétaire de l'accessoire avait accès à son emplacement. Elle a indiqué que la sœur d'un ami avait été suivie via un AirTag placé sous sa plaque d'immatriculation, et les commentateurs de sa vidéo ont précisé qu'ils avaient eu des expériences similaires.


Les AirTag ont même permis à une chercheuse de découvrir accidentellement une agence de renseignement allemande secrète.

Télécharger Tracker Detect (Play Store)

Et vous ?

Que pensez-vous des outils de localisation comme les AirTag dans l'absolu ?
Vous servez-vous d'un outil similaire ? Si oui, lequel ?
Que pensez-vous des garanties apportées par Apple concernant les abus de son dispositif ?
Que pensez-vous des réponses données par Apple suite aux inquiétudes des victimes ?
Comprenez-vous les motivations des plateformes qui proposent aux utilisateurs des AirTag modifiés pour qu'ils ne soient pas repérés par de potentiels voleurs ?
Les mêmes dispositifs pouvant être utilisés à des fins malveillantes, le jeu en vaut-il la chandelle ?
Étant donné que des tutoriels sont foison en ligne pour montrer comment modifier physiquement son dispositif AirTag afin d'obstruer le haut-parleur, est-ce un prétexte pouvant être utilisé par les plateformes pour justifier la vente de tels appareils ?

Voir aussi :

Les AirTag d'Apple ont permis à une chercheuse de découvrir accidentellement une agence secrète allemande de renseignement, mais le gouvernement a nié l'existence d'un tel service
Les AirTag d'Apple sont liés à plusieurs affaires de harcèlement et de vol. Les plaintes contre l'outil développé pour vous aider à simplifier la géolocalisation de vos affaires se multiplient

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !