IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple ferait l'objet d'un nouveau recours collectif pour "violations systématiques" de la vie privée des utilisateurs
Les données auraient été collectées sans consentement depuis leurs iPhone

Le , par Anthony

2PARTAGES

4  0 
Un autre méga recours collectif se dirige vers Apple, le fabricant de l'iPhone étant accusé de "violations systématiques" de la vie privée des utilisateurs. L'action en justice allègue que la firme de Cupertino a collecté et envoyé des données liées à des analyses via les appareils des utilisateurs d'iPhone. Et ce, indépendamment du fait que les utilisateurs aient donné leur consentement ou non. En outre, l'action en justice n'a été déposée que récemment devant le tribunal du district est de Pennsylvanie, juste après une nouvelle action collective déposée en novembre 2022.

Cette action en justice met l'accent sur les données obtenues par un éminent chercheur en sécurité nommé Tommy Mysk. Il a publié les résultats qui montrent comment les applications du géant technologique prenaient et envoyaient des données, malgré le consentement ou non de l'utilisateur à Apple. Tout cela a été mis en place pendant qu'Apple collectait les données analytiques au moment de la configuration de ce nouvel appareil iPhone.


Selon les conclusions de 9to5Mac, chaque fois qu'un utilisateur configure son iPhone, il est invité à accepter ou à refuser que le géant technologique collecte ses données à des fins d'analyse. Si vous refusez, vous vous attendez à ce qu'aucune donnée analytique ne soit transmise à Apple.

Mysk a également ajouté que les applications d'Apple prenaient et envoyaient des données, malgré ce paramètre en place. Par conséquent, il n'y a pas vraiment de différence dans les données envoyées si l'utilisateur choisit d'accepter ou de refuser la permission.

Ce type de comportement est communément observé sur l'App Store et il est sans aucun doute préoccupant. Si l'on tient compte du fait que le volume, ainsi que le détail de ces données, est super excessif, même avec tous ces consentements, tout est inclus pour prendre l'empreinte digitale de l'appareil. Cette méthode est utilisée par des entreprises telles que Meta pour lutter contre sa propre transparence en matière de suivi des applications. Et le fait que le fabricant de l'iPhone interdise ce type de contournement dans ses propres politiques de développement est tout simplement choquant.

Chaque fois qu'un utilisateur effectue une recherche dans l'App Store d'Apple, les informations sont envoyées, de même que le nombre de publicités vues, la manière dont les applications ont été découvertes et le temps que les utilisateurs ont passé à les regarder sur une page.

Il s'agit sans aucun doute d'une atteinte à la vie privée et ce type de comportement de la part d'un fabricant d'iPhone de premier plan qui prône la protection de la vie privée au plus haut degré en dit long. Ce type de comportement a même été observé dans des domaines comme Apple Music, Stocks, Books et Apple TV.

Source : Recours collectif intenté en Pennsylvanie (PDF)

Et vous ?

Pensez-vous qu'Apple a délibérément autorisé la collecte et l'envoi de données depuis les appareils des utilisateurs ?
Avez-vous déjà été victime des situations décrites ci-dessus ?

Voir aussi :

Un tribunal autorise l'ouverture d'un procès en recours collectif où Apple risque 1,75 Md €
Apple écope d'une amende de 8,5 millions de dollars pour avoir collecté illégalement les données des propriétaires d'iPhone à des fins publicitaires
Apple fait face à des recours collectifs concernant les fissures de l'écran du MacBook M1

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !