Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plusieurs startups sont menacées par certaines fonctionnalités d'iOS 14
Selon des codes interceptés de la nouvelle version de la plateforme d'Apple

Le , par Victor Alisson

0PARTAGES

3  0 
Les nouvelles fonctionnalités d’iOS 14 viendront probablement créer de sérieux problèmes à de nombreuses startups. En effet, une fuite de codes (qui seraient interceptés par 9to5Mac) révèle quelques surprises de taille que le fabricant d’iPhone, d’iPad et d’Apple TV prépare pour booster ses produits de nouveautés destinées à attirer plus de consommateurs. Néanmoins, il faudrait s’attendre à ce que ces nouvelles fonctionnalités concurrenceront de manière frontale aux prestations de plusieurs entreprises dont certaines se sont déjà positionnées plus ou moins confortablement sur le marché. Ainsi, Apple risquerait de compromettre des millions de dollars d’investissement.


Désormais, quelques fonctionnalités importantes peuvent être citées :

« FIT » ou « FITNESS »

La plateforme iOS 14 serait bientôt livrée avec une application de guide d’entrainement offrant aux utilisateurs la possibilité de télécharger des clips vidéo d’exercices physiques, avec assistance pédagogique. Cela intégrera certainement de l’aide et de l’accompagnement pour faire des entrainements de base, de l’étirement, de la musculation, de la marche à pied et du footing, du cyclisme, voire du yoga et de la danse. Cela vient juste en continuation du service déjà offert à travers l’application Health déjà utilisée par une foule d’utilisateurs. Bien entendu, Apple s’efforcera d’améliorer les prestations offertes via la nouvelle application de fitness, en multipliant les angles d’observation des séquences vidéo des exercices proposés, par exemple.

Parmi les startups qui se trouveront alors sur le chemin d’Apple à propos de cette fonctionnalité figure Future, une entreprise qui offre une panoplie de routines d’entrainement personnalisées appuyées par des clips vidéo. Cela pourrait donc compromettre les 11,5 millions de dollars de financement que cette entreprise a obtenus pour vendre son service à 150 dollars par mois. Il est fort probable qu’Apple irait jusqu’à proposer son service concurrent gratuitement pour une version simplifiée des mêmes prestations que celles de Future.

L’on peut également parler de Sweat et de Sworkit qui sont des applications moins premium : celles-ci fournissent des conseils de base pour la réalisation d’entrainements physiques. Il y a aussi Aaptiv dont le service se limite à des signaux audio. Sur d’autres créneaux, Apple risque de déstabiliser la startup Peloton et son offre Beyond the Ride (hors vélo). Jusqu’ici, aucun code indiquant un mécanisme de paiement n’a encore été appréhendé concernant Apple Fitness, ce qui suppose que les services de base de cette application pourraient être gratuits.

Magasin de fonds d'écran

iOS 14 pourrait aussi offrir de nouvelles catégorisations pour les fonds d’écran, outre les options dynamiques déjà existantes. Dès lors, Apple espèrerait « agréger » dans un magasin de fond d’écran les services vendus individuellement jusqu’alors par des sites Web et des applications tels que Unsplash, Vellum, Walli, WLPPR et Clarity. De ce fait, l’arrivée d’iOS 14 pourrait être à la fois une opportunité et une menace pour les entreprises qui vendent ces services. En effet, Apple déploierait un nouveau showroom permettant à tout fournisseur de papiers peints d’étaler leurs produits et prestations, y compris les nouveaux opérateurs désirant entrer sur ce marché.

Mais il se peut aussi qu’Apple veuille tout simplement collaborer avec une poignée de fournisseurs pour étoffer son stock de fonds d’écran, ou bien compte faire des appels d’offres pour la création d’un marché de papiers peints à part entière. En tout cas, les startups concernées seront probablement amenées à faire des concessions ou à perdre une bonne part de leurs clientèles actuelles.

Apple AirTags

Il faut s’attendre à ce que les AirTags, ces petits appareils que l’on peut accrocher à un objet pour mieux le retrouver plus tard, s’intègrent encore plus facilement à la nouvelle version d’iOS. La configuration de ces AirTags deviendra plus aisée, ceux-ci se superposeront à la connectivité des smartphones, tablettes ou ordinateurs portables qui fonctionnent avec l’iOS 14.

Cela bouleversera ainsi le business de Tile, le leader avéré dans le secteur de la vente des balises de suivi. En fait, cette startup qui a été financée à hauteur de 104 millions de dollars vend ses balises à 20-35 dollars la pièce pour une localisation couvrant un rayon de 45-120 mètres de distance. Chipolo, MYNT et Orbit sont aussi des concurrents de taille dans le même secteur et pourraient avoir du fil à retordre avec l’arrivée d’Apple AirTag qui bénéficiera certainement d’une bonne dose de créativité novatrice de la part des chercheurs de la multinationale.

« GOBI » : Numérisation en réalité augmentée

La nouvelle version d’iOS serait également dotée d’une fonctionnalité de réalité augmentée permettant la possibilité de numériser des lieux ou d’autres éléments en vue d’en extraire certaines informations utiles. Il s’avère désormais qu’Apple est en train de tester « Gobi » dans ses propres magasins et ceux de Starbucks pour proposer aux utilisateurs une analyse visuelle et comparative des produits en vente, de manière à améliorer l’expérience des utilisateurs. Il semble ainsi qu’un SDK donne la possibilité aux partenaires d’Apple de développer leurs propres offres de réalité augmentée, puis de générer les codes QR correspondants pour les initier. L’on peut s’attendre à l’extension de ces possibilités à plusieurs appareils d’Apple.

Plusieurs noms peuvent être cités dans le sillage d’Apple qui devrait donc, à travers iOS 14, à même de proposer des expériences de réalité augmentée plus légères par rapport aux offres existantes. Il y a par exemple Blippar qui se focalise justement sur la numérisation des produits de consommation emballés ou bien aux points de vente. De même, il ne faut pas oublier la plateforme Scan de Snapchat, les teasers de Facebook, ou encore les logiciels et matériels de réalité augmentée de Google. L’on se demande si Apple serait en train d’intégrer cette technologie dans les caméras de ses iPhone, ce qui constituerait alors un des plus grands défis de la distribution de la réalité augmentée.

Source : 9to5Mac

Et vous ?

Selon vous, s’agit-il vraiment d’une menace ou bien d’une opportunité pour ces startups ?

Voir aussi :

Le code de l'iOS 14 révèle que l'Apple Watch pourra détecter le taux d'oxygène dans le sang et alerter l'utilisateur en cas d'hypoxie

Apple songerait à revoir ses procédures internes de test et de développement pour iOS 14 après les déboires interminables d'iOS 13 qui est probablement la version stable la plus bugée d'iOS

Une startup propose 1 million de dollars pour chaque faille zero-day trouvée sur iOS 9, l'offre cible l'iPhone 5, 6 et les iPad

Reconnaissance faciale : Apple aurait fait l'acquisition de la startup israélienne RealFace pour un montant de deux millions de dollars

Un ingénieur de Tumblr décrit iOS 13 comme un « adware », le système d'exploitation mobile d'Apple serait, d'après lui, truffé de publicités pour ses services d'abonnement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !