IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple annonce AirTag, un nouveau tracker d'objets de type Tile, à 29 $,
Mais pour la société Tile c'est une concurrence déloyale

Le , par Stan Adkens

11PARTAGES

7  0 
Des rumeurs ont parlé des AirTags l’année dernière lorsqu’une fuite de codes d’iOS 14 a révélé que la nouvelle version du système d’exploitation d’Apple venait avec de nouvelles fonctionnalités pour ces petits gadgets. Maintenant, Apple a lancé officiellement un traceur d'objets de type Tile qui fonctionnera avec les logiciels et services de la société. Cette petite étiquette circulaire vous permettra de suivre des objets dans l'application "Find My" d'Apple sur iOS. Tout comme Tile, l'AirTag d'Apple sera utile pour suivre des objets tels que des clés ou des portefeuilles, et vous recevrez des notifications lorsque vous serez séparé de votre objet. Cependant, Tile dénonce le nouveau gadget d'Apple comme une concurrence déloyale.

Les AirTags sont des accessoires à attacher aux sacs à dos, aux bagages et à d'autres articles. Tout appareil U1, comme l'iPhone 12, peut être utilisé pour la recherche de précision afin de vous guider directement vers l'objet que vous recherchez. Combinant un retour visuel, haptique et audio, les AirTags visent à simplifier le suivi de vos affaires qui comptent pour vous.


« Nous sommes ravis d'offrir cette nouvelle capacité incroyable aux utilisateurs d'iPhone avec le lancement d'AirTag, qui tire parti du vaste réseau Find My, pour les aider à suivre et à trouver les objets importants de leur vie », a déclaré Kaiann Drance, vice-présidente du marketing mondial des produits iPhone chez Apple. « Avec son design, son expérience de recherche inégalée et ses fonctions intégrées de confidentialité et de sécurité, AirTag offrira aux clients un autre moyen de tirer parti de la puissance de l'écosystème Apple et d'améliorer la polyvalence de l'iPhone ».

L'AirTag est un petit appareil en forme de palet qui comprend un haut-parleur intégré, un accéléromètre, le Bluetooth LE et une batterie remplaçable par l'utilisateur. Selon Apple, le tracker devrait avoir une autonomie d'un an, et vous pouvez utiliser un tapotement NFC pour activer un mode perte. Les AirTags apparaîtront sous un nouvel onglet Articles de l'application Find My d'Apple, où les utilisateurs peuvent visualiser sur une carte l'emplacement actuel ou le dernier emplacement connu de l'objet. L'application émettra un son sur le tracker lorsque vous tenterez de localiser un objet. Chaque AirTag est également équipé de la puce U1 d'Apple qui utilise la technologie Ultra Wideband.

AirTag sera disponible pour 29 dollars le 30 avril, ou 99 dollars pour un pack de quatre appareils. Les précommandes commencent vendredi prochain. Apple a également créé des accessoires en cuir et des porte-clés dans lesquels l'AirTag peut s'insérer, et la société travaille également avec des fabricants d'accessoires pour créer des boîtiers d'étiquettes à bagages pour le dispositif AirTag.


Pour ceux qui tiennent à leur confidentialité, les AirTags ne stockent pas de données de localisation ou d'historique de localisation à l'intérieur de l'appareil physique, et Apple affirme utiliser un chiffrement de bout en bout pour les communications entre un AirTag et le réseau Find My. AirTag met également l’accent sur la sécurité pour empêcher le suivi non désiré, selon Apple : « Les identificateurs de signaux Bluetooth transmis par AirTag changent fréquemment afin d'éviter tout suivi de localisation indésirable. Les appareils iOS peuvent également détecter un AirTag qui n'est pas avec son propriétaire et avertir l'utilisateur si un AirTag inconnu semble voyager avec lui d'un endroit à l'autre au fil du temps ».

Des rumeurs circulent sur les trackers d’Apple depuis des années

Des détails sur AirTags sont apparus pour la première fois dans des copies de la version bêta d'iOS 13 il y a près de deux ans, et le nom AirTags a également été repéré dans iOS 13.2. Apple a également confirmé accidentellement le nom AirTag dans une vidéo d'assistance supprimée l'année dernière. Une fuite d’iOS 14 a également révélé que Apple préparait ses propres trackers dont la configuration deviendrait plus aisée. Suite aux rumeurs, il a fallu à Apple un temps considérable pour faire d'AirTag une réalité.

Apple sera clairement en concurrence avec Tile avec ses AirTags, mais la société de géolocalisation a tenté d'intégrer sa technologie directement dans les puces Bluetooth ces dernières années. Tile s'est précédemment associé à Qualcomm, Dialog Semiconductor, Silicon Labs et Toshiba pour inclure la compatibilité Tile en option sur les appareils. Tile a également intégré son réseau de localisation dans des gadgets de certaines entreprises de fabrication et prépare son propre concurrent AirTag qui pourrait vous permettre de retrouver des objets perdus à travers les murs.

Le lancement d'AirTag par Apple intervient près d'un an après que Tile a déposé une plainte auprès de la Commission européenne, accusant Apple de comportement anticoncurrentiel. Tile affirme que la mise à jour iOS 13.5 d'Apple concernant les paramètres Bluetooth a désavantagé les produits de suivi tiers au profit de l'application Find My d'Apple, qui n'inclut pas les mêmes restrictions par défaut. Apple a vigoureusement nié ces allégations, et la société a même récemment ouvert son application Find My aux produits tiers. Les appareils devront respecter les règles relatives aux accessoires Made for iPhone (MFi) d'Apple.

Avec AirTag, Apple reproduit ces capacités, tout en ajoutant la prise en charge d'une technologie ultra large bande plus précise, en intégrant AirTag dans son application "Find My" et en tirant parti de sa base d'installation d'iPhone plus importante pour aider à retrouver les objets perdus. Cela représente une concurrence importante pour Tile, qui devrait non seulement affronter AirTag d'Apple sur ses propres appareils, mais aussi partager avec Apple une partie des revenus de ses abonnements provenant des achats in-app, en vertu des politiques de l'App Store.


Tile dénonce le nouvel AirTag d'Apple comme une concurrence déloyale

Tile a vivement critiqué Apple depuis qu'il a appris qu'Apple lancerait bientôt son propre appareil pour s'attaquer au marché de la localisation d'objets perdus de Tile, leader dans ce domaine. Mais Apple a pris des mesures, avant le lancement d'AirTag, afin d’éviter toute plainte anticoncurrentielle en ouvrant l'accès à son application Find My à des tiers. Elle s'est même associée à un concurrent de Tile, Chipolo ONE Spot, pour prouver qu'elle accorde aux autres dispositifs de recherche d'objets perdus qui concurrencent AirTag la même place sur sa plateforme iPhone.

Alors que les entreprises comme Spotify devraient témoigner mercredi contre les commissions in-app d'Apple, la "taxe Apple" que de nombreuses grandes entreprises ne veulent pas payer du tout, Tile a déclaré mardi qu'il demandera au Congrès d'examiner de plus près les pratiques commerciales d'Apple, et plus particulièrement son entrée dans la catégorie de la recherche d'objets perdus.

Mais avant son témoignage, le PDG de Tile, CJ Prober, a partagé une déclaration dénonçant AirTag d'Apple comme une concurrence déloyale : « Nous sommes favorables à la concurrence, pour autant qu'elle soit loyale. Malheureusement, étant donné les antécédents bien documentés d'Apple concernant l'utilisation de son avantage de plateforme pour limiter injustement la concurrence pour ses produits, nous sommes sceptiques. Et compte tenu de notre histoire antérieure avec Apple, nous pensons qu'il est tout à fait approprié pour le Congrès d'examiner de plus près les pratiques commerciales d'Apple spécifiques à son entrée dans cette catégorie. Nous sommes heureux d'avoir l'occasion de discuter plus avant de ces questions devant le Congrès demain ».

Il est intéressant de noter que les AirTags d'Apple commencent à peu près au même prix que le tracker Pro de Tile et offrent bien sûr une intégration native avec iOS/macOS. Tile avait déjà témoigné devant le Congrès au sujet du comportement anticoncurrentiel présumé d'Apple en 2020 et le fera à nouveau mercredi aux côtés d'autres critiques d'Apple, notamment Match.

Apple, en réponse à Tile, souligne que son réseau Find My est antérieur à la fondation de Tile, et que Tile peut utiliser Find My s’il le souhaite. La société note également que Tile détient 90 % du marché et qu'Apple devra vendre beaucoup d'AirTags pour rattraper cette avance. Voici, ci-dessous, la déclaration d'Apple :

« Nous avons travaillé depuis le tout début de l'iPhone pour aider à protéger la confidentialité des données de localisation des utilisateurs, en leur donnant la transparence et le contrôle sur la façon dont toutes les applications peuvent accéder et partager leur localisation. Apple a créé Find My il y a plus de dix ans pour aider les utilisateurs à localiser et à gérer les appareils perdus de manière privée et sécurisée.

« Depuis lors, nous avons étendu Find My pour aider les utilisateurs à garder un œil sur les autres choses importantes de leur vie, qu'il s'agisse de partager leur position avec leurs amis et les membres de leur famille ou de localiser des produits tiers comme les vélos Van Moof et les détecteurs d'objets Chipolo. Nous avons toujours considéré la concurrence comme le meilleur moyen d'offrir des expériences exceptionnelles à nos clients, et nous avons travaillé dur pour construire une plateforme iOS qui permette aux développeurs tiers de se développer ».

Apple devra certainement faire face à la concurrence de la portée plus large de Tile dans ce domaine, mais l'intégration plus profonde avec iOS et les iPhone sera un défi important pour Tile et d'autres concurrents comme Galaxy SmartTags de Samsung à 29,99 $.

Source : Apple

Et vous ?

Que pensez-vous du nouveau tracker d'objets AirTag d’Apple ?
Tile dénonce le nouveau gadget d'Apple comme une concurrence déloyale. Quel est votre avis à ce sujet ?
Étant donné qu’Apple a récemment ouvert son application Find My aux produits tiers, quelle issue imagez-vous pour une plainte antitrust de Tile contre Apple ?

Voir aussi :

Plusieurs startups sont menacées par certaines fonctionnalités d'iOS 14, selon des codes interceptés de la nouvelle version de la plateforme d'Apple
L'App Store et Apple Pay d'Apple ciblés par les autorités antitrust de l'UE, en raison des pratiques commerciales anticoncurrentielles visant à bloquer les concurrents
Apple pourrait faire face à une plainte antitrust de l'UE d'ici l'été prochain, en rapport avec la plainte de Spotify
Apple décroche un nouveau brevet, pour suivre les traces des personnes en temps réel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !