IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple lance Freeform, une nouvelle application conçue pour le brainstorming et la collaboration créative,
Malgré ses innovations, la firme continue d'accumuler de nombreux détracteurs passionnés

Le , par Bruno

5PARTAGES

5  0 
Freeform est une toute nouvelle application disponible depuis le 13 décembre, incluse dans les dernières versions d'iOS, iPadOS et macOS. Elle aide les utilisateurs à organiser et à disposer visuellement du contenu sur un canevas flexible, leur donnant la possibilité de voir, de partager et de collaborer en un seul endroit sans se soucier de la mise en page ou de la taille des pages. Malgré ses innovations, Apple est une entreprise continue de diviser. Elle a des millions de fans, mais aussi des millions de détracteurs.

Le brainstorming est une technique de groupe populaire pour trouver des idées qui reposent sur une créativité spontanée et non filtrée. L’idée d’entraîner le cerveau à laisser jaillir une « tempête d’idées » (traduction littérale) et à mettre ces dernières sur papier si possible sans se censurer, a été formulée pour la première fois en 1939 par l’auteur américain Alex F. Osborn et développée par le théoricien en management Charles Hutchison Clark. La méthode de brainstorming vise, pour faire simple, à collecter des idées rapidement et sans filtre.

Avec Freeform, les utilisateurs peuvent ajouter un large éventail de fichiers et les prévisualiser en ligne sans jamais quitter le tableau. Conçu pour la collaboration, Freeform permet d'inviter plus facilement que jamais d'autres personnes à travailler ensemble sur un tableau. Les utilisateurs peuvent même collaborer avec d'autres personnes lors d'un appel FaceTime. Les tableaux Freeform sont stockés dans iCloud, ce qui permet aux utilisateurs de rester synchronisés sur tous les appareils.


Freeform offre un canevas flexible pour l'iPhone, l'iPad et le Mac, en regroupant les sujets de conversation, le contenu et les idées en un seul endroit. « Freeform ouvre des possibilités infinies de collaboration visuelle pour les utilisateurs d'iPhone, d'iPad et de Mac, a déclaré Bob Borchers, vice-président du marketing produit mondial d'Apple. Avec un canevas infini, la prise en charge du téléchargement d'un large éventail de fichiers, l'intégration d'iCloud et les fonctionnalités de collaboration, Freeform crée un espace partagé pour le brainstorming que les utilisateurs peuvent emporter partout. »

Un canevas conçu pour la créativité avec des outils faciles à utiliser

Les techniques de brainstorming sont toujours appropriées lorsque des idées créatives, innovantes et fraîches sont nécessaires. L’industrie des jeux vidéo, par exemple, vit de l’innovation constante et du développement de nouvelles techniques et concepts pour produire des jeux à succès. Cette industrie exigeant des esprits créatifs de différentes disciplines (graphisme, musique, histoire, etc.), les séances de brainstorming sont souvent composées d’experts de domaines très divers, ce qui permet de faire émerger une palette d’idées tout aussi diverse (d’autant plus que la plupart des gens qui travaillent dans les entreprises de jeux vidéo sont eux-mêmes des gamers).

Freeform est l'expérience de tableau blanc parfaite pour rassembler l'inspiration et les idées en un seul endroit. Le canevas infini s'agrandit au fur et à mesure que du contenu est ajouté au tableau pour une flexibilité illimitée lors du travail avec de nombreux fichiers ou de la collaboration avec d'autres personnes. Les utilisateurs peuvent agir en toute transparence sur le tableau grâce à la prise en charge des gestes intégrés.

Les utilisateurs d'iPhone et d'iPad peuvent dessiner n'importe où sur la toile avec leur doigt, et avec la prise en charge d'Apple Pencil, Freeform rend plus facile que jamais de dessiner des idées sur l'iPad pendant les déplacements.


Qu'il s'agisse de prendre des notes avec Scribble, de dessiner avec l'outil de dessin ou de colorier avec le crayon ou l'outil de remplissage, les utilisateurs de Freeform peuvent faire passer leur créativité au niveau supérieur. Freeform prend en charge un large éventail de fichiers, notamment des photos, des vidéos, des fichiers audio, des documents, des PDF, des liens vers des sites Web et des liens vers des cartes, des notes autocollantes, des formes, des diagrammes, etc. Les appareils photo de l'iPhone et de l'iPad peuvent même être utilisés pour insérer une image ou un document numérisé directement dans le tableau. Avec une bibliothèque de formes complète, Freeform offre aux utilisateurs plus de 700 options parmi lesquelles choisir, permettant aux utilisateurs de modifier la couleur et la taille, d'ajouter du texte et même de créer des formes personnalisées.

Les utilisateurs peuvent glisser et déposer du contenu sur le tableau à partir d'autres applications, notamment Files et Finder, et grâce aux guides d'alignement intégrés, il est facile de garder le tableau organisé. Avec Quick Look, les utilisateurs peuvent prévisualiser le contenu d'une double pression sans jamais quitter le tableau, et plusieurs fichiers vidéo peuvent être lus en même temps pour créer une vue dynamique.

Le contenu, comme les images et les PDF, peut être verrouillé sur un tableau, et les collaborateurs peuvent ensuite annoter par-dessus ou autour de l'objet. Freeform est donc l'outil idéal pour dessiner des idées sur les plans d'un projet de rénovation d'une maison, ou pour permettre aux entraîneurs de planifier des jeux sur l'image d'un terrain de basket.

Les tableaux Freeform prennent en charge un large éventail de fichiers et les utilisateurs peuvent les prévisualiser en ligne sans jamais quitter le tableau, ce qui en fait l'outil idéal pour rassembler des documents pour un projet scolaire ou pour planifier un voyage.

Un espace de collaboration

Que l'utilisateur travaille à son bureau ou en déplacement, Freeform est incroyablement utile pour les projets autonomes ou la collaboration avec d'autres personnes. Avec la possibilité de travailler avec jusqu'à 100 collaborateurs dans le même tableau, Freeform crée un espace partagé pour la créativité lorsqu'on travaille sur des projets de groupe ou même pour planifier des vacances avec des amis.

Freeform tire parti des nouvelles fonctions de collaboration de Messages, qui permettent aux utilisateurs d'inviter d'autres personnes à un tableau Freeform en le faisant simplement glisser dans un fil de discussion de Messages. Tous les membres de ce fil seront automatiquement invités aux tableaux et pourront commencer à collaborer immédiatement. Lorsque quelqu'un apporte une modification, les mises à jour de l'activité s'affichent en haut du fil de discussion de Messages.

FaceTime étant intégré à l'application, les utilisateurs peuvent lancer un appel FaceTime dans Freeform en appuyant sur le bouton de collaboration en haut à droite de l'écran. Tous les collaborateurs peuvent voir les contributions des autres lorsqu'ils ajoutent du contenu ou effectuent des modifications, grâce aux fonctions de synchronisation rapide et à l'intégration iCloud. Les tableaux Freeform sont synchronisés entre l'iPhone, l'iPad et le Mac, et les utilisateurs peuvent inviter d'autres personnes via un lien ou un e-mail, et même exporter un tableau au format PDF ou faire une capture d'écran.

Face à de telles capacités à innover, pourquoi les gens détestent-ils Apple ?

Apple est une entreprise qui divise beaucoup. Elle a des millions de fans mais aussi des millions de détracteurs. Depuis la création d’Apple, son fondateur Steve Jobs s’était efforcé d’instaurer une véritable culture de l’innovation. Cette culture est parfaitement alignée sur les objectifs de l’entreprise, ce qui lui a permis d’acquérir un avantage concurrentiel important dans plusieurs domaines.

Malgré ses résultats stratosphériques, la firme de Cupertino estime que pour continuer à croître, c’est vers une meilleure expérience utilisateur qu’elle doit se diriger. Pour Apple, l’innovation consiste tout simplement à produire des appareils plus intelligents et intuitifs, des logiciels plus performants et utiles pour une meilleure satisfaction client.

Par exemple, au moment où la recherche vocale devenait une tendance majeure de la haute technologie, Apple a développé Siri, son assistant vocal intelligent. De même, lorsque le marché du streaming vidéo a conquis une grande partie des consommateurs, la firme a créé sa propre plateforme Apple TV. Steve Jobs avait dit : « Cela n’a pas de sens d’embaucher des personnes intelligentes et de leur dire ce qu’il faut faire. Nous embauchons des personnes intelligentes pour qu’elles puissent nous dire ce qu’il faut faire ».

Dans un article de recherche intitulé Consumer Brand Hate : Steam rolling whatever I see de S. Umit Kucuk qui a interrogé lors de l’enquête environ 500 personnes sur leurs sentiments à l'égard des marques. L'étude a révélé que, la marque la plus détestée, avec 12 %, était Apple. Cela indique le phénomène de la « double peine négative » : les marques les plus précieuses génèrent plus de haine envers les marques que leurs homologues moins précieuses.


Les smartphones sont devenus une partie tellement essentielle de nos vies que si quelqu'un insulte l'appareil de notre choix, nous le prenons comme une insulte envers nous personnellement. Apple est au sommet de nombreux palmarès - et depuis longtemps - ce qui lui a permis d'accumuler non seulement une base de fans dévoués (nous y reviendrons plus tard) mais aussi de nombreux détracteurs passionnés.

Apple est bien connu pour ses innovations dans le matériel, les logiciels, et de services. Au cours des dernières décennies, des entreprises comme Apple, Microsoft et Amazon ont connu une croissance fulgurante à l'échelle mondiale. Grâce à diverses innovations en matière de produits et de services, ces entreprises ont survécu aux ralentissements économiques, aux troubles politiques et à un marché en constante évolution pour réaliser des bénéfices qui éclipsent le PIB des pays entiers. Les bénéfices d'Apple s'élèvent à 20 milliards dollars au quatrième trimestre 2022, le chiffre d'affaires atteint 90 milliards dollars. Les ventes d'iPhone ont augmenté de 9,8 % et celles de Mac de 25 %, tandis que les ventes d'iPad ont diminué de 13 %. Dans le même temps, les wearables et les accessoires ont également enregistré une hausse de 10 %, tandis que les services ont connu une augmentation de 5 %.

Source : Apple

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Trouvez-vous l'application Freeform prenante ?

Pourquoi selon vous, Apple ne réussit pas à fédérer tout le monde derrière sa marque ?

Qu'est-ce qui explique qu'elle soit la marque la plus détestée, selon Umit Kucuk ?

Voir aussi :

Si les géants de la technologie étaient des pays, Apple et Microsoft feraient partie du top 10 des plus riches, Apple se classerait au 8e rang mondial, juste derrière la France

Le revenu record d'Apple le rendrait plus riche que la plupart des pays, au 3T22, Apple a déclaré un chiffre d'affaires de 82,959 milliards de dollars pour cette période

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rei_vilo
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/12/2022 à 12:43
J'ai abandonné les solutions Apple après plusieurs déconvenues avec des ordinateurs portables MacBook : un MacBook Pro 15" interdit de vol suite au rappel de quelques exemplaires pour batterie défectueuse et un MacBook Pro 13" au fameux clavier papillon fantaisiste qui devait être remplacé tous les quatre mois.

Chaque fois, le service clients a nié les problèmes. Pour mémoire, un recours collectif a condamné Apple aux États-Unis pour le clavier papillon.

En outre, les changements incessants au niveau du système d'exploitation et des logiciels rendent illusoire toute stabilité à long terme, nécessaire pour le développement.

Payer un ordinateur plus cher est acceptable si la qualité et les servies sont au rendez-vous. Ce n'est plus le cas.

Vis-à-vis de ses clients, Apple reproduit la même arrogance que Microsoft avait manifestée en son temps.

Je suis donc passé à Linux sur du matériel Intel NUC, et en suis très satisfait.
2  0