IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook suivrait « secrètement » les utilisateurs d'iPhone,
Même après le refus de ces utilisateurs

Le , par Bruno

73PARTAGES

15  0 
Selon les utilisateurs des produits d’Apple, le fait qu'Apple ait compris que les gens désirent avoir une vie privée sur Internet a porté ses fruits. En effet, d’après les dernières statistiques sur le sujet, 96 % des utilisateurs d'iPhone ont refusé le suivi des applications depuis le lancement d'iOS 14.5. D’après Zak Doffman, spécialiste de la cybersécurité, Facebook continue à suivre, et ce, de manière discrète les utilisateurs sur iPhone un éventuel refus de l’utilisateur.

Depuis que la mise à jour a été prise en compte sur iOS 14.5, les propriétaires d'iPhone ont refusé en masse le suivi des données. Selon Flurry Analytics, 96 % des utilisateurs du monde entier ont cliqué sur « demander à l'application de ne pas suivre » lorsqu'ils y ont été invités.

« Bien qu'il soit difficile de quantifier l'impact pour les éditeurs et les développeurs à ce stade avec autant d'inconnues, nous avons relevé, lors des tests, une baisse de plus de 50 % des revenus des éditeurs d'Audience Network lorsque nous avions retiré la fonction de personnalisation des campagnes d'installation des publicités mobiles », indique l’entreprise de Mark Zuckerberg. « En réalité, l'impact pour Audience Network sur iOS 14 pourrait être bien plus important, c'est pourquoi nous travaillons sur des stratégies à court et long terme pour soutenir les éditeurs dans ces changements ».


« C'est un coup dur pour Facebook, déclare Jake Moore, spécialiste de la cybersécurité chez ESET UK. Ils ont de gros problèmes quand une autre énorme entreprise technologique comme Apple arrive et dit que la vie privée est importante. Lorsqu'Apple demande à ses utilisateurs de ne pas faire de suivi, cela revient à faire un doigt d'honneur à Facebook ».

Comme contre-mesure, Facebook et Instagram menaceraient de faire payer l'accès sur iOS 14.5 si les utilisateurs ne leur communiquent pas leurs données. Il espère ainsi contraindre Apple à alléger les règles de confidentialité ajoutées à l'iOS 14.5. « Cette version d’iOS nous impose de demander votre permission pour récolter des informations liées à cet appareil pour améliorer vos publicités», souligne Facebook.

Le samedi 22 mai, Zak Doffman a révélé que bien qu’il avait choisi de ne jamais autoriser Facebook à accéder à sa localisation, en désactivant l'option « historique des localisations pour les appareils mobiles », Facebook continue de collecter des informations comme la localisation des photos et les adresses IP.

« J'ai pris une photo avec mon iPhone, puis je l'ai téléchargée sur mon compte Facebook. J'ai utilisé l'application de Facebook sur mon iPhone, la même application à laquelle on a demandé de ne jamais accéder à ma localisation, le même compte qui sait que je l'ai désactivé. Mais Facebook continue de collecter mes informations de localisation sur cette photo, ainsi que mon adresse IP », a révélé Zak Doffman.

« Mon iPhone ajoute des balises GPS aux photos, ce qui est utile pour trier et trouver des images. Je peux utiliser la fonction de partage d'Apple Photos pour supprimer les données de localisation lors de l'envoi, et la plupart des messageries suppriment ces données, mais dans l'application Facebook, lorsque je télécharge une photo, les données sont également envoyées », a-t-il ajouté.

Selon Zak Doffman, les utilisateurs qui pensent que Facebook a supprimé leurs données se trompent. Pour s’en rendre compte, il suffit de se rendre dans les paramètres de confidentialité Facebook et de sélectionner « vos informations Facebook ». Il est possible de télécharger une copie des données que détient Facebook. Voici ci-dessous, quelques recommandations pour améliorer sa vie privée :

  • dire non au suivi lorsque iOS 14.5 vous le demande ;
  • désactiver le partage de la localisation pour Facebook sur votre téléphone ;
  • pour Facebook lui-même, supprimez l'application et utilisez un navigateur à la place.

Avec iOS 14.5 et la vague croissante de défense de la vie privée, les prochaines années seront soit un point de pivot pour Facebook, qui sera contraint d'examiner son modèle économique. Il suffit de jeter un coup d'œil à l'évolution de ses actions depuis que cette crise existentielle a fait la une des journaux pour s'en convaincre.

« La protection de la vie privée des gens, dit Facebook, est au cœur de la conception de notre système publicitaire ». « Nous utilisons les données liées à votre activité sur d’autres applications et sites Web afin de vous montrer des publicités plus personnalisées, garder Facebook gratuit, aider les entreprises qui comptent sur la publicité pour toucher leurs clients », explique Facebook dans un message qui s’affiche à un utilisateur après l’installation de iOS 14.5. Selon des captures d'écran postées par les utilisateurs sur les réseaux sociaux, le message est répliqué à l’identique sur Instagram.

David Wehner, directeur financier du géant des réseaux sociaux, a écrit dans le rapport sur les résultats du quatrième trimestre 2020 de l'entreprise « qu'au fil du temps, nous espérons aider les entreprises en leur offrant davantage d'opportunités de conversion sur site grâce à des initiatives telles que les boutiques, et aussi les clics vers les annonces de messagerie ».

Un message publié sur le blog de l'entreprise Facebook le mois dernier indique qu'il est « important de reconnaître que les façons dont la publicité numérique collecte et utilise les données vont évoluer » et que Facebook « investit dans de nouvelles approches de la technologie de renforcement de la confidentialité et dans la construction d'un écosystème publicitaire personnalisé qui repose sur moins de données ».

Maintenant, il reste à espérer que Facebook allie l’acte à la parole.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

« La protection de la vie privée des gens, dit Facebook, est au cœur de la conception de notre système publicitaire », croyez-vous en ces paroles ?

Voir aussi :

Comment Apple a réussi à se jouer de Facebook ? La mise à jour iOS 14.5 d'Apple aurait déclenché un effondrement imparable de la capacité de Facebook à collecter les données

96 % des utilisateurs d'iPhone ont refusé le suivi des applications depuis le lancement d'iOS 14.5, ce qui montre que la grande majorité des gens veulent préserver leur vie privée

Apple pourrait commencer à appliquer les nouvelles règles de notification de confidentialité des applications, dans les semaines à venir, malgré les démarches de Facebook contre la mesure

iOS 14 : Facebook incite les utilisateurs à ne pas refuser le pistage publicitaire, assurant que le pistage permet d'aider les entreprises qui reposent sur la publicité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/05/2021 à 2:29
Avec iOS 14.5 et la vague croissante de défense de la vie privée
je ne dirai pas la vague croissante de défense de la vie privée, les gens n'ont aucune conscience de ce qu'ils envoient sur internet, mais plutôt la volonté d'apple de garder ces données qui valent des milliards pour lui tout seul (et accessoirement faire payer ceux qui voudraient y avoir accès).
de là à ce qu'apple fasse un concurrent de facebook, je pense qu'on s'en rapproche ...
2  1 
Avatar de emilie77
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/05/2021 à 10:55
Meme la memorisation d'une donnée pour le RGPD c'est un traitement
1  0 
Avatar de sekhmet
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/05/2021 à 18:29
Apple vit de la vente de matériel contrairement à Facebook et Google qui viennent de la monétisation des données personnelle. Du coup Apple n'a jamais vendu la moindre info privé et peut en faire un argument de vente. c'est bien joué. Quand à Facebook on a vu avec Cambridge Analytica que c'est un outil de surveillance de masse, personnellement une fois par an je révise les onglets sécurités de Facebook pour tout mettre à jour les conditions les plus restrictives et également j'ai considérablement limité mes interactions avec Facebook que je trouve toujorus pratique comme flux d'actualité, mais en s'abstenant de commenter ou poster à tout vas.
0  0 
Avatar de impopia
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 18:24
Déjà si on ne peut pas vivre sans l'appli Facebook installée dans le dispositif, j'estime qu'il ne faut pas se plaindre - de toute façon quand on installe une appli on est à la merci du producteur et on ne peut pas contrôler ce qu'il met dedans. Si on a tellement de soucis de confidentialité, on peut se limiter à la session sur facebook.com.
0  0 
Avatar de frfancha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/05/2021 à 22:03
Je n'aime pas facebook et n'ai pas de compte.
Mais là... que dit le denier post?
Il dit que le gars a demandé de ne pas le géolocaliser par son téléphone, mais que s'il envoie volontairement une photo avec un tag GPS à facebook facebook n'efface pas le tag GPS.
Ouais...
0  2